Présentation la Gomera

Bienvenue sur la seconde plus petite île de l’archipel des Canaries. Sa plus grande voisine, Tenerife pourrait lui faire de l’ombre mais elle sait s’imposer et possède bien des secrets que vous découvrirez tout au long du voyage…

L’île, par sa taille, et son relief, est une des îles les plus intactes de l’archipel des Canaries, un paradis pour les randonneurs. Le réseau des sentiers est en excellent état, et la rencontre avec les locaux se fait facilement grâce à sa préservation loin du tourisme de masse de ses voisines.

Le bijou le plus apprécié des “Gomeros”: le parc national de Garajonay, en plein centre de l’île, fait partie du patrimoine mondial de l’humanité depuis 1986.Cette forêt unique au monde, originaire du tertiaire est la plus exubérante des Canaries. On peut noter que 25% des espèces animales et végétales sont endémiques à l’île.

La Gomera, c’est une succession de vallées très encaissées et de canyons, qui a donné naissance à un langage sifflé « el silbo gomero » faisant partie du patrimoine mondial immatériel de l’humanité.

Pour le randonneur, c’est un endroit complet. Il y a des falaises, des forêts, des canyons, du soleil et de l’ombre, du dénivelé, la mer et ses criques de sable noir pour se reposer.

Les spécialités locales : fromages, vin, l’élaboration du gofio et surtout l’almogrote, un pâté typique, ne manqueront pas de vous surprendre.

N’oubliez pas que, aux portes de l’Atlantique, San Sebastián, la capitale, et son port, fut la dernière escale de Christophe Colomb avant le grand voyage…

En résumé, la Gomera, c’est une île paisible, remplie de trésors. L’eau, les forêts, les canyons… Un enchantement qui n’attend que vous…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *