Kibber – Lac Tsokar

Présentation

Kibber - Lac Tsokar

Durée : 30 Jours / 15 Jours de trek – Meilleure saison : Juin & Août/Septembre – Niveau : Difficile (haute altitude) / Région : Himachal Pradesh, Spiti & Ladakh / Type : Culture & Trek 

Un voyage exceptionnel alliant culture et découverte ainsi qu’un de nos treks les plus aventureux et les plus difficiles, s’adressant donc aux marcheurs très expérimentés, en parfaite condition physique. Une randonnée de très haute altitude destinée aux amoureux de grands espaces où les changements de paysages sont des plus spectaculaires tant dans leur diversité que par leur beauté. Après une période d’acclimatation et un mini trek en Himachal Pradesh,  le départ a lieu à Kibber au Spiti. Nous emprunterons la route ancestrale commerciale qui relie le Spiti au Ladakh ; celle-ci nous conduit assez rapidement au col de Parang La à 5600 m d’altitude pour ensuite se poursuivre au Ladakh jusqu’au Tso Kar Lake en passant par le mythique lac turquoise Tsomoriri et plusieurs cols de plus de 5000 mètres. Du Tso Kar Lake on se rendra à Leh en jeep pour un court séjour combinant repos et la visite de la vallée de l’Indus.

Itinéraire

kibber

Jour 1 : Arrivée à Delhi de nuit – départ pour Manali en bus VOLVO A/C 585 km (voyage de nuit)

Jour 2 : Arrivée matin suivant à Manali – transfert à l’hotel & repos 

Jours 3, 4 : Manali promenades d’entraînement et visites 

Trek d’acclimatation Bhrigu Lake :

Jour  5 : Manali à Gulaba ensuite trek jusqu’à Raualikholi (3770 m) 4-5 hrs 

Jour 6 : Raualikholi – Bhrigu (4268 m) – Panduropa (3450 m) 5-6 hours

Jour 7 :  Panduropa (3450m) – Vashisht village retour à Manali 4hrs 

Jour 8 : Repos à Manali

Jour 9 : Manali – Kaza.

Jour 10 : Kaza – Tabo 

Jour 11  : Tabo 

Jour 12 : Tabo – Ki Gompa – Kibber

Jour 13 : Kibber (4000m) 

Jour 14 : Kibber – Ki Gompa – Thaltak (4550m)

Jour 15 : Thaltak – Jugtak (4800 m – camp de base de la Parang La)  

Jour 16 :  Jugtak – Parang La (5600m) – Kharsa Gongma (4800m)

Jour 17 : Kharsa Gongma – Dokpo Phirtse  (4700m)

Jour 18 : Dokpo Phirtse – Umlung (4550m)

Jour 19 : Umlung – Norbu Sumdo (4300m)

Jour 20 : Norbu Sumdo – Kyangdam (4575m)

Jour 21 : Kyangdam – Korzok (4540m)

Jour 22 : Korzok – Yalung Nyau La (5440m) – Gyama (5170m)

Jour 23 : Gyama – Kortse La (5380m) – Kyamayuri la (5430m) – Rajung Karu (4940m)

Jour 24 : Rajung Karu – Horlam Kongka la (4900m) – Nuruchan (4650m)

Jour 25 : Nuruchan – Pongunagu – Tso Kar (4530m)

Jour 26 : Pongunagu – Tanglang La – Leh

Jour 27 : Repos à Leh

Jour 28 : Leh – Shey – Thiksey – Hemis

Jour 29 : Leh Repos et Shopping (ou jour de réserve) 

Jour 30 : Vol pour Delhi / transfert à l’Hotel / départ pour l’aéroport & vol de retour

Détails

parang la cloud

Jour 1 Arrivée nocturne à Delhi International Airport                                                                                                         

Accueil par le représentant de Kiang Adventures. Transfert à l’hotel Yes Cottage Please (dans le quartier de Paharganj)

Transfert à l’Hotel repos & départ en fin d’après-midi pour Manali en BUS VOLVO 585 km (bus de nuit)

Jour 2 : Manali

SANYO DIGITAL CAMERA
SANYO DIGITAL CAMERA

Arrivée en matinée transfert à l’hôtel et repos

Jour 3 : Manali Acclimatation Jour 1

manu temple

Promenade accompagnée de 3 à  4  heures en après-midi sur les hauteurs de Old Manali à partir de Manu Temple (visite du Temple) jusqu’au Rasta Café et dans les hauts pâturages de la vallée. 

Jour 4 : Manali Acclimatation Jour 2

manali-meadows

Promenade Trek jusqu’à Kharma (2500 m) en remontant la vallée de Manali, lunch pic nic et descente retour à l’ hotel.

Trek d’acclimatation Bhrigu Lake :

bhrigu lake

Bhrigu (4240m) est un lac sacré de la région de Kullu, situé à droite du col de la Rohtang. La légende dit que Bhrigu Rishi a médité ici et que de nombreux dieux locaux de la région de Kullu se sont baignés dans son eau sacrée. Le plus célèbre d’entre eux est Guru Vashisht. De nos jours beaucoup de gens du coin font encore cette ascension difficile pour visiter ce lieu saint. Une forêt de sapins, de chênes et de chênes blancs de haute altitude entoure Gulaba d’où commence la randonnée. Plus tard, la randonnée nous conduit à travers les prairies verdoyantes parsemées de rhododendrons. Possibilité de voir quelques-uns des énormes vautours qui vivent ici.

Le parcours fait de montées et de descentes abruptes constitue une parfaite acclimatation à l’altitude et procure des vues à couper le souffle sur la chaîne de Dhaula Dhar et ses hautes montagnes enneigées.

Jour 5 : Manali à Gulaba par la route – trek jusqu’à Raualikholi (3770 m) 4-5 hrs

De Manali 15 km en voiture par la route jusqu’aux pâturages de Gulaba, point de départ de la randonnée. Les vues spectaculaires sur la haute vallée de Kullu sont ici fort spectaculaires. Le (raide) sentier qui conduit au lac serpente à travers la forêt de Deodar. Nous traverserons un petit ruisseau jusqu’au spendide camping de Kothi Theli.

Jour 6 : Raualikholi – Bhrigu (4268 m) – Panduropa (3450 m) 5-6 hrs

Nous montons lentement vers le lac. Nous traversons un ruisseau de montagne et continuons à grimper jusqu’à ce que nous traversions une crête de montagne au-delà de laquelle se trouve le lac Bhrigu. Après avoir pris le déjeuner ici, nous descendons vers notre prochain camping. De là, nous aurons une vue imprenable sur les montagnes de l’Himalaya.

Jour 7 : Panduropa (3450m) – Vashisht – Manali 4hrs

Descente abrupte vers le village de Vashisht. Superbe vue sur toute la vallée de Kullu. À travers la forêt et ensuite dans des vergers de pommiers pour enfin atteindre Vashisht … en face de Manali. Retour à l’hôtel.

Jour 8 : Repos à Manali

Jour 9 : Manali – Kaza

spiti valley

Départ en jeep de nuit (3 ou 4h du matin) pour Kaza. Ascension de la Rohtang Pass (3978 m), porte d’accès du Lahaul et du Ladakh & Zanskar. La route se poursuit en direction de Batal où nous marquerons une pause lunch avant l’ascension de la Kunzum La (4358 m). Nous ferons ensuite viser nos passeports à Losar, premier village de la vallée de Spiti. Remontée de la vallée du Spiti et arrivée à Kaza, la capitale du Spiti. Soirée libre. Nuit en guesthouse.

Jour 10:  Kaza – Tabo

tabo

Jour de visites. Après le petit déjeuner, départ vers le monastère de Dhankar, l’ancienne capitale de Spiti, au-dessus de la confluence des rivières Pin et Spiti. Lieu extrêmement photogénique. Nous poursuivons ensuite vers Tabo (3000m) et son incroyable Gompa (monastère), l’un des plus grands trésors artistiques de la région de l’Himalaya, pour admirer ses peintures et ses sculptures, dont certaines ont plus de 1000 ans. Soirée libre. Nuit en guesthouse.

TABO : Le monastère de Tabo a été fondé en 996 dans la vallée de Spiti, Himachal Pradesh, en Inde par le grand bouddhiste tibétain lotswa (le traducteur), Rinchen Zangpo, le roi du Royaume de l’ouest de l’Himalaya de Gugé. Il se trouve à 3 050 mètres d’altitude, dans la vallée de Tabo, une vallée très aride, froide et rocheuse .

Le monastère est entouré d’un haut mur de briques d’argile qui enclot quelque 6 300 m² et comprend 9 temples, 23 chortens, une résidence des moines et une extension abritant la résidence des nonnes. Il est rapidement devenu célèbre comme centre important d’érudition de l’école Kadampa (qui est ensuite devenue l’école Gelugpa). Cependant, on rapporte qu’en 1855 il n’avait que 32 moines.

Après le tremblement de terre de 1975, un nouveau monastère a été construit, et en 1983 un nouveau Du-kang ou hall de réunion a été construit. C’est là que le dalaï-lama a réalisé les cérémonies de Kalachakra en 1983 et 1996. Des grottes creusées dans la falaise dominant le monastère sont utilisées par les moines pour la méditation.

Le monastère renferme une importante et inestimable collection de thangkas, de manuscrits, de statues et de fresques recouvrant presque tous les murs.

Jour 11  : Tabo 

Tabo cloche

Journée libre. Repos & Acclimatation dans ce splendide village pédestre.

Jour 12 : Tabo – Kibber

kibber

Aujourd’hui, nous nous dirigeons – toujours en jeep – vers le village de Kibber (4000 mètres), reconnu comme étant le plus haut village au monde ayant électricité et un service de bus quotidien. Nuit en guesthouse.

Jour 13 : Kibber & Ki Gompa

ki gompa

Journée d’acclimatation. Rencontre avec nos guides et chevaux. Nuit en guesthouse.

En après-midi, trek d’une heure et descente vertigineuse à flanc de montagne en surplomb de la Ki Gompa que nous visitons avant de remonter vers Kibber

KI GOMPA  est un monastère du bouddhisme tibétain situé à 4 116 mètres d’altitude, sur les hauteurs d’une colline près de la rivière Spiti, dans la vallée de Spiti en Himachal Pradesh, Inde.

C’est le plus grand monastère de la vallée de Spiti et un centre d’entraînement religieux pour les Lama. Selon certaines sources il hébergeait 100 moines en 1855. Ki est un monastère-forteresse de style «Pasada».

Ki Gompa aurait été fondé par Dromtönpa (Brom-ston, 1008-1064), un élève du célèbre maître Atisha, au xie siècle. Mais cette information peut cependant se référer à un monastère Kadampa situé dans le village tout proche de Rangrik et probablement détruit au xive siècle quand l’école Sakyapa est arrivée au pouvoir avec l’assistance des Mongols4,5.

Key fut attaquée par les Mongols au xviie siècle, sous le règne du 5e Dalaï Lama, et est devenu un établissement de Gelugpa. En 1820, il fut à nouveau saccagé pendant les guerres entre le Ladakh et Kullu puis ravagé en 1841 par l’armée Dogra dirigé par Ghulam Khan et Rahim Khan et encore plus sévèrement endommagé plus tard la même année par une armée sikh. Le monastère fut également ravagé par le feu dans les années 1840 et par un tremblement de terre violent en 1975.

Les épisodes successifs de destruction et de réparation ont eu pour résultat un développement dissymétrique de l’architecture du monastère : les temples furent construits les uns sur les autres, donnant à l’ensemble l’aspect d’un fort, remarquable exemple d’architecture monastique du xive siècle d’influence chinoise.

L’ensemble comporte trois étages, le premier est principalement souterrain et sert au stockage. Une pièce, appelée le Tangyur est richement ornée de peintures murales. Le rez-de-chaussée possède une salle de réunion admirablement décorée et de nombreuses cellules de moines.

Les murs de Key Gompa sont recouverts de tableaux et de peintures murales et le monastère renferme des représentations du Bouddha dans la position de Dhyana.(SOURCE WIKIPEDIA)

DÉPART DU TREK

Jour 14 : Kibber  – Thaltak (4550m)

dumla

Chargement et départ. En quittant Kibber, nous descendons dans la gorge étroite de Parilungbi. Traverser le Parang Chu par le pont et suivre un petit ruisseau jusqu’au village de Dumla à 400 mètres. Dumla est le dernier village habité que nous rencontrerons sur notre route jusqu’à Korzok. Escalade progressive, arrivée sur une crête, d’où splendide et spectaculaire vue sur le Shilla Peak (6303m) et poursuivre direction sud-est pendant une demi-heure jusqu’au camping de Thaltak à 4550 m d’altitude.

Jour 15 : Thaltak – Jugthag (4850m)

base parang

Le sentier descend de 400 m vers la rivière Parilungla Chu. Traverser la rivière, monter à Saghthag sur l’étirement de la moraine. Ensuite escalade progressive et épuisante pour atteindre la vallée glaciaire. Suivre la moraine vers le nord puis arriver au camping de Jugthag à 4850m d’altitude, camp de base de la Parang La

Jour 16 : Jugthag – Parang La – Karsha Gongma

parang 

Une journée très particulière pour ceux qui n’ont jamais atteint ces altitudes extrêmes. Départ avant l’aube  Du camp grimper progressivement à Parang La sur des plaques de glace et de neige (s’équiper de crampons et avoir des chaussures adaptées !!!). Du sommet vues panoramiques incroyables des sommets du Ladakh, Lahaul et Spiti. Direction nord-ouest, on voit le cours de la rivière Pare Chu qui prend sa source ici. Descendre à travers le glacier puis traverser le Pare chu. En suivant le sentier à gauche de la rivière on arrive finalement au campement de Karsha Gongma. Nuit en tente.

Jour 17 : Karsha Gongma –  Dokpo Phirtse (4700m)

parang glacier

Nous traversons la rivière près du camping et suivons la rive droite du Pare Chu. La vallée s’élargit. On emprunte parfois sur le lit de la rivière ou on suit le sentier au-dessus de la rivière et on se dirige vers Dokpo Phirtse, notre destination du jour. Marche douce et facile le long du Pare Chu. Rivières à traverser avant d’arriver au camping de Dokpo Phirtse. Nuit en camp.

Jour 18 : Dokpo Phirtse – Umlung (4515m)

umlung

Aujourd’hui ,journée encore facile, descente le long de la rive droite de la Pare-chu. La vallée s’élargit de plus en plus. Nous traversons des prairies et des camps de nomades avant d’atteindre Umlung, notre campement du jour.

Jour 19 :  Umlung – Norbu Sumdo (4300m)

norbu sumdo

Marche brève le long de la rive droite jusqu’à arriver à la confluence entre un ruisseau et la Pare Chu. Nous quittons ici le sentier qui se dirige vers le village de Chumar, au Tibet et traversons la rivière Pare Chu. Nous remontons ensuite sur le côté droit de la vallée. Au fur et à mesure notre progression, on passe d’une plaine poussiéreuse à un paysage de pâturages verts. On rencontre des camps de Changpas. (Nomades tibétains). Camp à Norbu Sumdo.

Jour 20 : Norbu Sumdo – Kyangdam  (4575m)

kyangdam

Le paysage change radicalement. On marche à travers les pâturages et des étendues sablonneuses, la vallée devient de plus en plus large. Traversée du camp nomade de Chumik Shilde, traversée d’un ruisseau pour finalement arriver au lac Tso-moriri à Kyangdam. Le lac mesure 24 km de long et 6 km de large. Les Changpas peuvent être vus avec leurs troupeaux de moutons, de chèvres et de yacks près du lac. On peut aussi aprecevoir des Kiangs (ânes sauvages), et de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs tels bars à tête d’oie et canards à cou noir. Camp en tente.

Jour 21 : Kyangdam – Korzok (4530m)

tso turquoise

Aujourd’hui, après le petit déjeuner, nous partons de Kyangdam pour Korzok, le long des rives du lac Tsomoriri. Promenade agréable sur les rives du lac et vues sur les pics Chamser et Lungser Kangri (6666m). Korzok est le seul village à être situé sur les rives ouest du lac Tsomoriri, ses habitants sont connus sous le nom de Changpas. En arrivant à Korzog, nous campons à côté de la rivière Phirtse Phu.

Jour 22 : Korzok – Gyama (5170m)

yalung

Le trek traverse de nombreux vastes campements nomades de bergers après la (raide) ascension de la Yalung Nyau La (5440 m)  en direction de Gyama (5170m) où nous installons notre campement.

Jour 23 : Gyama – Rajung Karu (4940m)

Aujourd’hui 2 cols au programme : la Kortse La (5330m) et  la Kyamamuri La (5430m) en direction de Rajung Karu. Nuit sous tente.

Jour 24 : Rajung Karu – Nuruchan (4650m)

nuruchan

Trek sur la crête basse de Harlam Konka en direction du petit village de Nuruchan. Le sentier passe par un petit col qui vous emmène à Nuruchan. Cette zone est principalement habitée par les nomades et leurs yaks, moutons et chèvres pashmina. Nous sommes maintenant tout près du lac Tsokar. Nuit en tente.

Jour 25 : Nuruchan – Pongunagu (4530m)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trek vers le camp nomade de Pongunagu sur les rives du lac Tso Kar, un autre magnifique lac du Changthang. Dernière nuit sous tente.

FIN DU TREK

Jour 26 : Tso Kar – Tanglang La – Leh

tanglala 2

Transfert par jeep jusqu’à Leh par la Tanglang La (5,328m). Nuit à la Tsetan Guesthouse

Jour 27 : Repos à Leh

Journée libre.

Jour 28 :  Leh – Shey – Thiksey – Hemis

 

 

Jour 29 : Leh – Journée libre

Dernière journée au Ladakh shopping, promenades.

Jour 30 : Vol pour Delhi & Départ

Vol matinal pour Delhi ; transfert à hôtel et repos et / ou transfert pour l’aéroport international et départ d’Inde.

Carte

KIBBER-TSOKAR

Prix

PARTICIPANTSPRICE / PERSON (€)
51700
41900
32100
22400
1ON DEMAND/SUR DEMANDE

Conditions

Booking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *