Likir-Temisgam (Baby Trek)

Présentation

temisgam

Durée : 14 Jours / 4 Jours de Trek / Difficulté : facile / Meilleure période : Juin à septembre / Trek et culture

Ce court trek traverse la Sham Valley, la partie inférieure du Ladakh. Le trek vous donnera une excellente occasion de visiter plusieurs monastères et de traverser plusieurs villages. Likir Tingmosgam est l’un des treks les plus faciles au niveau de l’acclimatation, dépassant rarement les 4000 m. Pour une première expérience réussie en Himalaya et au Ladakh.

Pour clore ce splendide voyage, deux jours de visites à Delhi et Agra avec entre autres le mythique Taj Mahal d’Agra, LE monument qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie.

Itinéraire

leh

Jour 1 : Arrivée en Inde à Delhi & vol pour Leh

Jour 2, 3, 4 : visites et acclimatation à Leh 

DÉBUT DU TREK

Jour 5 : LEH – LIKIR – YANGTHANG (4-5HRS) 

Jour 6 : YANGTHANG – HEMIS SHUKPACHAN VIA RIZONG (6-7 HRS)

Jour 7 : HEMIS SHUKPACHAN – TINGMOSGAM (4 HRS)

FIN DU TREK

Jour 8 : TINGMOSGAM – LAMAYURU (2HRS)

Jour 9 :  LAMAYURU – LEH (3 HRS)

Jours 10, 11 : repos Leh 

Jour 12 : Vol retour pour Delhi, transfert hôtel visites – RED FORT

Jour 13 : AGRA – TAJ MAHAL – Retour à Delhi 

Jour 14 : Delhi – Journée libre et départ pour aéroport en soirée

Détails

Jour 1 : DELHI ARRIVÉE

Arrivée de nuit à Delhi et transfert à l’hôtel ou directement à l’aéroport domestique. Départ tôt le matin de Delhi en avion pour Leh, transfert à l’hôtel et repos.

Jour 2 & 3 LEH

LEH2

Journées libres pour une bonne acclimatation à l’altitude, promenades et découverte de Leh.

Jour 4 : LEH ET VALLÉE DE L’INDUS 

Visite des monastères de Thiksey et de Hemis.

THIKSEY : Thiksey Gompa ou monastère de Thiksay (traduit du ladakhi en Tikse , Tiksey ou Thiksey) est un Gompa, (monastère) affilié à l’école gelugpa du bouddhisme tibétain. Il est construit dans la vallée de l’Indus au Ladakh, sur le sommet d’une colline à 3 600 m d’altitude qui surplombe Thiksey, un village situé à 19 km, à l’est de Leh, la capitale du Ladakh, (tibétain : གླེ, Wylie : gle, THL : ་ ; hindî : लेह, translit. iso : lēha), une ville du district du même nom, dans l’État du Jammu-et-Cachemire en Inde.

Thiksay Gompa est connu pour sa ressemblance avec le Palais du Potala à Lhasa, au Tibet. C’est la plus grande gompa du Ladakh central, à l’intérieur duquel a été aménagé un ensemble de structures destiné aux religieuses et pour lequel il a donc été effectué une totale réorganisation de la construction.

THIKSEY

HEMIS : Le monastère d’Hemis au Ladakh, est le siège principal du bouddhisme ésotérique Kagyu du bouddhisme tibétain. C’est le plus grand et le plus riche monastère du Ladakh. Il a été fondé en 1630 à l’endroit même d’une grotte, devenue sanctuaire au xiiie siècle, là où sa sainteté Gyalwa Gotsangpa le 12e Gyalwang Drukpa, leader spirituel du Ladakh1 est venue méditer. En ce lieu, il a laissé ses empreintes. Le Rinpoche Khenpo Tsultrim Lobsang Gyatso de l’ordre Drukpa y a enseigné les huit principes de la spiritualité, il estimait que Gyalwa Gotsangpa était une émanation de Jetsun Milarépa.

HEMIS

Jour 5 : LEH – LIKIR – YANGTHANG (4-5HRS) 

yangthang

Nous partons de Leh tôt le matin. 2 heures de route de Leh à Likir suivant l’Indus River. Nous atteignons le monastère de Likir situé au sommet d’une falaise ensoleillée surplombant le beau village de Likir.

Ce monastère est dirigé par le frère cadet du dalaï-lama. Selon la légende, la fondation du monastère de Likir remonte au 11ème siècle. Mais les premières fondations ne semblent dater d’avant le 15ème siècle. Sur le toit, un musée contient des offrandes / cadeaux très anciens rapportés du Tibet et l’arsenal, des pièces de monnaie, etc.

Après avoir visité le monastère,  nous commençons notre trek par une montée facile puis une descente toute aussi aisée. Le paysage devient de plus en plus aride à mesure de notre progression. Au loin apparaît la chaîne du Zanskar, imposante et splendide. Nous atteignons ensuite le village de Yangthang. Logement chez l’habitant.

JOUR 6 : YANGTHANG – HEMIS SHUKPACHAN VIA RIZONG (6-7 HRS)

rizong

Aujourd’hui notre trek est assez long. Nous marchons le long de la rivière et des arbres au milieu de la gorge et atteignons le monastère de Rizong, isolé à l’arrière d’un magnifique amphithéâtre naturel.  Celui-ci dispose de 3 pièces principales, deux avec de grands bouddhas et la troisième avec un grand stupa.

Après avoir visité la gompa, nous remontons progressivement vers le col de Shushut à 4000 m. De la passe nous avons une vue sur Hemis Shukpachan ainsi que des pics environnants. La descente facile vers notre camp à Hemis Shukpachan prend quelques heures. C’est l’un des principaux villages de Sham, et le nom du village est dérivé du nom des arbres conifères qui y poussent (shukpa : cèdre ou genévrier).

Jour 7 : HEMIS SHUKPACHAN – TINGMOSGAM (4 HRS)

mektab la

De Hemis Shukpachan nous marchons sur un terrain plat jusqu’à une passe mal définie situé à côté de Chortens (stupas). Une descente abrupte nous mènera vers le côté droit de la montagne et monterons sans discontinuer vers le Mebtak La, à 3720 m.

Après avoir pris un court repos et profité de la vue depuis le col, nous nous dirigeons vers le village d’Ang. De Ang, nous nous dirigeons vers le sud en marchant sur la route vers le village de Tingmosgam. Tingmosgam est bien connu pour son monastère, et est peut-être le village le plus riche en abricots, pommes et noix de la vallée de Sham.

Jour 8 : TINGMOSGAM – LAMAYURU (2 HRS)

moonland

Après une nuit passée à Temisgam, nous démarrons en fin de matinée en taxi pour Lamayuru et passons par le fameux panorama appelé MOONLAND avant d’arriver à Lamayuru sur la route Srinagar – Leh. Visite libre du monastère. Logement en guest house.

lama

Jour 9 : LAMAYURU – LEH (127 km)

alchi

Nous retournons à Leh par la route (en bus) et visitons en chemin le monastère d’Alchi, le seul monastère du Ladakh construit sur un terrain plat, bien connu pour ses spendides peintures murales. Retour à la Tsetan Gompa. Soirée libre.

Jour 10 et 11 : Leh

leh monastery

Journées libres. Visites (monastère de Leh), shopping & farniente  

Jour 12 : Départ pour Delhi 

red fort

Vol retour pour Delhi. Transfert à l’hôtel et journée visites guidée du Fort Rouge et du Qutab Minar

LE FORT ROUGE : aussi appelé le Palais-fort de Shahjahanabad ou Lal Qil’ah, est une forteresse d’architecture moghole de Delhi, Inde. Il est inscrit depuis 2007 sur la liste du patrimoine mondial.

Le fort est aussi le lieu depuis lequel le premier ministre d’Inde s’adresse à la nation chaque 15 août (l’Inde a acquis son indépendance le 15 août 1947), il est le symbole de l’indépendance de l’Inde.

Le fort doit son nom au grès rouge utilisé pour sa construction.

Le Fort rouge se tient sur le côté est de Shahjahanabad (ancien nom de Dehli). Le mur d’enceinte mesure près de 2,5 km de long et mesure entre 16 m de haut (du côté de la rivière) et 33 m de haut (du côté de la ville). Le bâtiment est immense (656 m × 328 m)

red fort

Les jardins sont alimentés en eau par le détournement de la rivière Yamuna.

Le Fort rouge est l’une des attractions touristiques les plus populaires d’Inde, attirant des millions de visiteurs chaque année.

Le Fort rouge a été construit par l’empereur moghol Shâh Jahân entre 1636 et 1648. Il s’agit d’un gigantesque complexe aux murs d’enceinte coiffés de tours, qui renferme de nombreux palais impériaux, édifices en marbre et mosquées. Il comporte deux salles d’audiences, l’une privée, l’autre publique.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, des procès furent intentés au Fort Rouge par les Britanniques contre les officiers capturés de l’Armée nationale indienne, le général Shah Nawaz Khan et les colonels Prem Sahgal et Gurbaksh Singh Dhillon notamment, ce qui provoqua la colère de la population et une révolte de l’armée indienne, ce qui probablement accéléra le processus d’indépendance.

En décembre 2000, le site a été la cible d’un attentat du groupe terroriste Lashkar-e-Toiba. Deux soldats et un civil ont trouvé la mort. D’après les médias, le but de l’attaque était d’empêcher le processus de paix entre l’Inde et le Pakistan au sujet du Cachemire.

QUTB MINAR : (« tour de la victoire ») est le minaret indien le plus haut, et le troisième mondial. Avec la mosquée Quwwat-ul-Islam (qui contient un pilier de fer qui lui est antérieur), le tombeau d’Iltutmish et d’autres bâtiments, il constitue un des sites touristiques les plus fréquentés de Delhi.

Qûtb ud-Dîn Aibak, le premier sultan de Delhi – inaugurant une succession de plusieurs dynasties musulmanes – commence la construction du Qûtb Minâr en 1192, mais ne réalise que le premier niveau. Son successeur, Îltutmish, lui ajoute trois niveaux supplémentaires et, en 1368, Fîrûz Shâh Tughlûq construit le cinquième et dernier étage.

Le Qûtb Minâr mesure 72,5 m de haut – 80 m à l’origine, et comporte un escalier de 379 marches permettant d’en atteindre le sommet. Il a été cependant interdit au public à la suite de plusieurs suicides. Le diamètre de la base est de 14,3 m tandis que celui du dernier étage est de 2,7 m. C’est la plus haute tour de pierre de l’Inde ainsi qu’un des bâtiments musulmans les plus réussis. Construit en grès rouge, les deux derniers étages en marbre blanc, il est orné de motifs décoratifs et de vers calligraphiés du Coran. Il y a cependant une polémique concernant l’appellation de la tour, un certain nombre d’historiens pensent que le Qutub Minar n’a pas été baptisé du nom du premier sultan Qûtb ud-Dîn Aibak, mais en l’honneur de Khwaja Qûtb ud-Dîn, un saint de Bagdadqui était venu habiter en Inde et qui était très vénéré par Îltutmish.

Qtb

Le complexe du Qûtb Minâr comporte beaucoup d’autres bâtiments et structures intéressantes, sans oublier la mosquéeQuwwat ul-Islâm, la première construite en Inde, œuvre de Qûtb ud-Dîn Aibak. D’après une inscription située au-dessus de l’entrée orientale, elle a été élevée en réutilisant des éléments obtenus de la démolition de 27 temples « idolâtres ». Les matériaux prélevés montrent qu’il s’agissait de temples jaïns et hindous. La mosquée comporte un mélange de style indien et de style islamique. Le Qûtb Minâr est lui-même construit sur les ruines du Lâl Kot, le fort rouge de la ville de Dhilî, construit par le Râi Pithora vers 1180, à la capitale du Rajput, Tomâra, là où étaient les derniers dirigeants hindous de Delhi. La mosquée est en ruine aujourd’hui mais on peut en étudier certaines parties ornées de motifs floraux et de calligraphies. À l’ouest de la mosquée, on trouve le tombeau d’Îltutmish construit en 1235, une nouveauté en Inde où la tradition voulait que les corps subissent une crémation, et qui ne connaissait jusque-là que des cénotaphes de petites dimensions.

L’évolution des styles architecturaux d’Aibak à Tuglûk est manifeste lorsqu’on regarde le bâtiment dont la destination n’est pas claire. Certains prétendent qu’il a été construit comme une tour de la victoire pour signifier le début du pouvoir musulman sur l’Inde, alors que d’autres y voient le minaret de la mosquée contiguë utilisé par les muezzins pour l’appel à la prière

Jour 13 : Delhi – Agra – Taj Mahal – Delhi

taj

Départ pour Agra très tôt le matin (5h). Visite guidée toute la journée du Taj Mahal et du Fort d’Agra. Retour en soirée.

TAJ MAHAL :  (en devanagari : ताजमहल ; en persan : تاج محل) qui signifie « le palais de la couronne » en persan, est situé à Agra, au bord de la rivière Yamuna, dans l’État de l’Uttar Pradesh, en Inde. C’est un mausolée de marbre blanc construit par l’empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, qui signifie en persan « la lumière du palais ». Elle meurt le en donnant naissance à leur quatorzième enfant alors qu’elle allait à la campagne. Elle trouve une première sépulture sur place dans le jardin Zainabad à Burhanpur. La construction du mausolée commence en 1631 et est achevée dans sa plus grande partie en 1648. Son époux, meurt le , est inhumé auprès d’elle.

Le Taj Mahal est considéré comme un joyau de l’architecture moghole, un style qui combine des éléments architecturaux des architectures islamique, iranienne, ottomane et indienne.

Jour 14 : Delhi 

Journée libre et départ pour l’aéroport en soirée. Vol de retour.

Carte

sham2def

Prix

PARTICIPANTSPACKAGE (€) / PER PERSONTREK ONLY LEH TEMISGAM LEH (€) / PER PERSON
5900220
4950270
31000280
21000280
1ON REQUEST/SUR DEMANDE300

Conditions

LE PACKAGE COMPREND :

  • Vols domestiques Delhi / Leh / Delhi
  • Hôtels à Delhi et Leh sur base de chambre double.
  • Transports locaux.
  • Guide anglophone pour les visites
  • Prix d’entrée des monastères au Ladakh et pour les sites et monuments à Delhi et Agra
  • Transferts d’arrivée et de départ aux aéroports de Delhi et Leh avec assistance
  • Trek tout compris : logement chez l’habitant (chambre double), repas
  • Personnel de trekking: Guide, cuisinier, aide.
  • Pharmacie premiers secours.

LE PACKAGE NE COMPREND PAS :

  • Vols internationaux
  • Frais de Visa
  • Chaussures et équipement personnel
  • Repas hors trekking.
  • Assurance de voyage et assurance médicale.
  • Frais en cas d’évacuation.
  • Toutes dépenses dues à des circonstances exceptionnelles comme annulations ou reports de vols, grèves ou toutes autres calamités naturelles (voir plus bas chapitre :
  • Pourboires, nettoyage vêtements, alcools, vins, eau minérale, cartes de téléphone et toute autre dépense personnelle

POLITIQUE D’ANNULATION

  • En cas d’annulation minimum 30 jours avant le départ, 25% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 15 et 30 jours avant le départ 50% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 0 et 15 jours avant le départ 100% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  • En cas de force majeure comme des conditions climatiques imprévues ou des restrictions gouvernementales, certaines activités pourront être annulées ou modifiées. Kiang Adventures fera tout son possible pour organiser une activité alternative faisable. Cependant, dans un tel cas de figure, aucun remboursement en sera effectué.

POLIQUE DE REMBOURSEMENT

  • Les remboursements applicables seront effectués endéans 10 jours ouvrables et soumis à la législation en vigueur dans les tribunaux belges, en cas de litige.

POLITIQUE DE CONFIRMATION 

  • Le client reçoit la confirmation de sa réservation par email (voucher – reçu) endéans les 24 heures suivant son booking effectif.
  • Au cas où les lieux (packages, hôtels etc) choisis ne seraient pas disponibles, un package alternatif sera concocté à la satisfaction du voyageur et une nouvelle confirmation (voucher- reçu) sera envoyée par email.
  • Autrement, le client peut choisir d’annuler sa réservation et un remboursement intégral sera effectué.

Booking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *