Rumtse – Kibber

Présentation

parang

Duration : 30 jours / 17 jours trek / Level : difficile / Meilleure période : Juillet Août / Région : Ladakh – Spiti – Himachal Pradesh

Un trekking exceptionnel de très haute altitude : 13 jours avec 9 passes de plus 5000 mètres d’altitude dont la Parang La culminant à 5600 m !

Il comporte de nombreuses traversées de rivières et nombres de passages difficiles, surtout en deuxième semaine. Une randonnée d’exception réservée aux randonneurs confirmés, aux fans de solitude et de grands espaces. Nécessité d’une période d’acclimatation d’environ 10 jours incluant des visites de monastères et un trek au Ladakh (le camp de base du Stok Kangri à 5000 mètres d’altitude)

Ce trek explore la vallée du Rupshu située entre le Ladakh au nord, le Tibet à l’est et le Zanskar à l’ouest. Il parcourt tout d’abord le plateau du Changthang, caractérisé par la traversée de hautes plaines arides, des nomades en transhumance, de hauts pâturages, des sommets enneigés et de magnifiques lacs bleu azur de haute altitude. Les plus grands étant le Tsokar et surtout le Tso Moriri à 4.500 m d’altitude. L’itinéraire qui part de Korzok et qui conduit à Kibber, au Spiti, point d’arrivée de la randonnée et qui constitue la seconde partie de notre périple voit le paysage se transformer devenant de plus en plus aride et le parcours de plus en plus exigeant : sentiers vertigineux, aplombs escarpés, ascension sur glacier de la Parang La …

De Kibber nous nous rendrons ensuite en jeep à Tabo, un charmant village pédestre situé à 50 km au sud-est de Kaza dont le splendide monastère est un des plus beaux et anciens exemples de l’expression de l’art Indo-Tibétain. Tabo constitue le lieu idéal pour récupérer et se détendre pendant un ou deux jours après un trek au long cours exténuant et avant de retourner à la civilisation.

Itinéraire

913

Jour 1 : Arrivée (nuit) transfert à l’hôtel – vol Delhi – Leh

Jour 2 à 4 : Leh /  Journées d’acclimatation et visites des Monastères de Thiksey et Shey

Jour 5 à 8 :  trek d’acclimatation STOK KANGRI BASE CAMP

Jour 9 : Repos à Leh

Jour 10 : Leh – Hemis – Rumtse (4000m/13120 ft)

DÉPART DU TREK :

Jour 11 : Leh – Rumtse – Kyamar (4420m)

Jour 12 : Kyamar – Tisaling via Kyamarla (4850 Mtrs).

Jour 13 : Tisaling – Pangunagu via Shibukla (5200 Mtrs)

Jour 14 : Pangunagu – Nuruchan

Jour 15 : Nuruchan – Rajungkaru

Jour 16 : Rajungkaru – Gyamabarma

Jour 17 : Gyamabarma – Korzok

Jour 18 : Korzok (4500 Mtrs) – Kyangdam

Jour 19 : Kyangdam – Norbu Sumdo

Jour  20 : Norbu Sumdo – Umlung

Jour 21 : Umlung – Dakpo Phirtse 

Jour 22 : Dakpo Phirtse – Parang La (5600 Mtrs ) – Jukstak

Jour 23 : Jukstak – Kibber >FIN DU TREKKING – transfert Kibber – Key (stop) – Kaza (stop) – TABO

Jour 24 et 25 : repos à Tabo

Jour 26 : Tabo – Kunzum La (4590 mts/15056 ft) – Rohtang La (3980 mts/13055 ft) – Manali EN  JEEP

Jour 27, 28 : Manali Repos

Jour 29 : Manali et départ en bus pour Delhi (Bus de nuit) – 585km

Jour 30 : Delhi Hôtel et départ pour l’aéroport – vol de retour

Détails

JOUR 1: ARRIVÉE À DELHI

Arrivée à l’aéroport de nuit. Transfert à l’hôtel. Le matin, transfert à l’aéroport domestique et vol vers Leh. Transfert à la Tsetan Guesthouse et repos. Journée et soirée libre.

JOUR 2 : LEH

Deuxième journée d’acclimatation. Journée libre ; visite du Palais Royal et de la Shanti Stupa.

JOUR 3 : INDUS VALLEY MONASTERY TOUR

shey

Journée d’excursion en véhicule privé : visite du monastère de Thiksey puis en route vers le village de Shey pour visiter le palais de Shey et le Gompa. Enfin visite du Palais et du Musée de Stok. Retour à Leh. Soirée libre.

THIKSEY GOMPA: 19 km de Leh, Thiksey est l’un des Monastères / Gompas les plus grands et les plus impressionnants sur le plan architectural. Il y a plusieurs temples dans ce Gompa, contenant des images, des stupas et des peintures murales de Bouddha plus splendides les unes que les autres.
SHEY PALACE ET GOMPA : Situé sur une butte à 15 Kms en amont de Leh, c’était autrefois la résidence de la famille royale. Selon la tradition, c’était le siège du pouvoir des rois pré-tibétains. Une statue de Bouddha en cuivre de 7,5 m de haut, plaquée d’or et la plus grande en son genre, est installée ici.
STOK PALACE & MUSEUM: Le palais de la famille royale, Stok a un musée qui contient des costumes d’époque et des bijoux de la royauté représentant le style de vie de Shakya Muni. Des objets historiques intéressants comme des pièces de monnaie, des armures, des armes, des jades précieux et de la porcelaine peuvent également être vus ici.

JOUR 4 : EXCURSION ET VISITE D’ALCHI ET LIKIR 

likir

Départ pour Alchi après le petit déjeuner. En route, visite de Magnetic Hill, confluent du Zanskar et de l’Indus. Visite du monastère d’Alchi et retour à Leh. En route, visite du monastère de Likir. Arrivée à la guesthouse pour le dîner et la nuit.

MAGNETIC HILL: Un lieu qui défie la loi de la gravité. Cet endroit est proche du Gurdwara Shri Patthar Sahib. Il a été constaté que lorsqu’un véhicule est stationné sur un emplacement neutre sur cette route, le véhicule glisse vers le haut de la côte, c’est le Believe it or Ladakh!
CONFLUENCE DU ZANSKAR ET DE L’INDUS: En route pour la vallée de Sham, juste avant le village de Nimu, on peut avoir cette vue magnifique sur deux rivières qui se rejoignent ! En saison, ils ont des couleurs et des débits différents.
ALCHI GOMPA: 70 km de Leh, sur les bords de l’Indus, se situe Alchi Gompa, un monastère datant de mille ans. Un de ses murs contient des milliers de photos en miniature du Bouddha. Trois grandes images d’argile magnifiquement peintes en sont l’attraction principale. Alchi n’est plus un centre religieux actif, il est pris en charge par les moines du monastère Likir.
LIKIR GOMPA : Fondée au XIe siècle et consacrée de nouveau à un ordre monastique différent au XVe siècle, la première Gompa fut détruite par un incendie. La Gompa actuelle remonte au 18ème siècle. Des artisans qualifiés produisant d’excellentes Thankas, des pots en terre et des tabourets pliants en bois sculpté, vivent ici dans le village. Majestueusement située, Likir offre une vue spectaculaire. Un magnifique arbre géant de Jupiter, l’un des rares survivants de son espèce, se dresse dans la cour.

TREK D’ACCLIMATATION : STOK KANGRI BASE CAMP

JOUR 5 : STOK – CHANG MA 

Conduire de Leh à Stok (3650 m). Début du trek ; montée progressive, passage de 2 passes et arrivée à Chang Ma (3988 mtrs). Nuit en camp.

JOUR 6 : CHANG MA (3988 m) – MANKORMA (4328 m)

mankorma

Montée raide pour commencer cette 2ème journée d’acclimatation. Ensuite montée progressive ; traversées de rivières. Le paysage change et devient aride; possibilité d’observer des Ibex. Enfin arrivée à MANKORMA après une randonnée assez fatigante en raison de l’altitude. Nuit en camp.

JOUR 7 : MANKORMA (4328 m) – CAMP DE BASE DU STOK KANGRI (4968m)
stok kangri base 3Randonnée facile traversant de petits ruisseaux … ascension progressive vers le camp de base … arrivée vers midi Puis repos et acclimatation. Montée éventuelle dans l’après-midi jusqu’à un promontoire situé en contre-haut du camp. Nuit en camp.

JOUR 8 : CAMP DE BASE – STOK – LEH

Descente retour à partir du camp de base jusqu’à Stok (4hrs) et retour à Leh en Jeep

JOUR 9 : LEH REPOS

Journée libre avant le départ pour plus de 2 semaines de randonnée

JOUR 10 : LEH – HEMIS – RUMTSE (80 km)

rumtse

Départ en matinée de Leh pour Rumtse, point de départ du trek, situé à 80 km à l’est de Leh.                         Visite préalable du monastère de Hemis et traversée de l’Indus au village de Kharu puis à 25 km au sud arrivée à HEMIS GOMPA: à 40 Kms de Leh.

La Gompa d’HEMIS est  la plus grande, la plus riche et la plus connue du Ladakh. Sa popularité vient principalement du festival annuel organisé ici en été. Ce festival est organisé en l’honneur de l’anniversaire de naissance de Guru Padma Sambhava. Hemis possède également le plus grand Thanka au Ladakh qui est déployé seulement une fois tous les 12 ans. Le monastère a été construit en 1630 sous le règne de Singge Namgyal, un illustre souverain du Ladakh et a prospéré sous la dynastie Namgyal qui a favorisé la secte Drugpa qui gère le monastère. Il est divisé en deux, la salle de réunion à droite et le temple principal à gauche. La salle (Dukhang) est également utilisée comme “salle verte” par les danseurs pendant le festival. Le temple est connu comme Tshogkhang. Les vérandas possèdent une surabondance de fresques, parmi lesquelles la « roue de la vie » bouddhiste (Kalachakra).

Après avoir visité le monastère, nous retournons à Kharu et continuons notre route vers l’est. Déjeuner à Upshi puis on emrunte la route Leh-Manali jusqu’au village de Rumtse (4160m). Nuit en camp.

DÉPART DU TREK

JOUR 11 : RUMTSE – CHORTEN SUMDO (4 ½ hrs)

sumdo chemno

Nous commençons notre randonnée en remontant la route depuis Rumtse. Peu après nous nous engageons dans une gorge aux parois colorées, nous traversons la première rivière et marchons le long de l’autre rive et continuons le long du côté gauche. Rencontre avec des troupeaux de moutons en transhumance. Retraversée de la même rivière côté rive droite et progression le long de la gauche de la vallée jusqu’à Sumda Chenmo. Verdure et beau terrain de camping truffé de marmottes. Nuit en camp. (4520m)

JOUR 12 : CHORTEN SUMDO – KYAMARI LA (5180m) – MANDALCHAN LA (5170m) – TITSALING (6 hrs)

Kyamari-la

Départ tôt le matin pour pouvoir gravir les passes de Kyamari-la et Manba-la. Marche facile pendant une heure puis montée vers Kyamar La (5180 m). Du sommet du col, vue magnifique sur la chaîne du Kang Yatse et son sommet couvert de neiges éternelles (6400 m). Après avoir traversé ce col, prendre à droite et descendre vers le camp d’été. Puis encore montée facile jusqu’ au col de Mandalchan-la (5170 m). De ce sommet, vue fantastique sur la Defferent Mountain et ses pics blancs pittoresques. Ensuite descente jusqu’au campement. Nuit en camp. (4950m)

JOUR 13 : TITSALING – SHINGBUK LA (5230m) – PANGUNAGU / TSOKAR LAKE (6hrs)

SHINGBUK LA

Aujourd’hui, une seule passe à franchir. Après le petit déjeuner, départ vers le col de Shingbuk-la (5230 m). Du sommet, vue panoramique sur le lac Tsokar, les montagnes environnantes et la vallée du Rupshu. Au bout de la vallée, tourner à droite et monter pendant 20 minutes. D’ici vue complète sur le lac Tsokar et le camp d’hiver des gens nomades de Changthang. Nuit en camp. (4590m)

Le lac Tsokar est situé à environ 95 km au nord-ouest du lac Tsomoriri à une altitude de 4 590m. On l’appelle aussi “lac blanc” à cause du sel qui l’entoure – il n’existe aucune sortie au lac ce qui rend l’eau saumâtre. Dans les temps anciens, le sel du lac était vendu partout au Ladakh et au Cachemire par les nomades locaux connus sous le nom de Changpas. Le lac Tsokar est par ailleurs un lieu de reproduction pour une grande variété d’oiseaux parmi lesquels l’oie à tête barrée, le grand grèbe huppé, le canard brahmane et la mouette à tête brune.

JOUR 14 : PANGANAGU – NURUCHAN  (5 ½ Hrs)

tso kar

Aujourd’hui, randonnée facile le long du lac sur le côté droit. En chemin, on rencontre régulièrement de nombreux oiseaux et des KIANG, les ânes sauvages du Ladakh et du plateau tibétain. Après avoir quitté le lac, on tourne à droite et on entre dans le village de Nuruchan qui propose un beau camping situé près du ruisseau. Nuit en camp. (4660m)

JOUR 15 : NURUCHAN – HORLAM LA – RACHUNKARU ( 4 ½ Hrs)

horlam

Aujourd’hui une seule passe au programme, la Horlam La (4900m). C’est une ascension facile qu’on met environ 50 minutes à effectuer. Après avoir franchi le col, vous arrivez à Rachungkaru où vous trouverez un camp nomade de réfugiés tibétains et abondance de Yaks, moutons et chèvres Pashmina. Nuit en camp. (4900m).

JOUR 16 : RACHUNGKARU – KYAMAYURI LA (5430 m) – KARTSE LA (5380 m) – GYAMA (6-7 Hrs)

KYAMAYURI LA

Du camp, montée régulière d’environ une heure afin de traverser le col Kyamayuri La (5430m). Du col vue splendide de la région de Tsokar Korzok. Descente vers Gyama Barma, dans une vallée très sauvage où rôdent encore des loups. Traversée d’un gué (voire plusieurs) puis passage d’un autre col, le Kortse La (5380m), pour rejoindre le camp nomade de Gyamsharma. Campement à Gyama (5100m) au bord d’une rivière.

JOUR 17 : GYAMA – YARLUNG NYAU LA (5440 m) – KORZOK (7 Hrs)

korzok

Aujourd’hui nous avons un seul col à franchir. Montée facile jusqu’au sommet de la Yarlung Nyau La (5440m). Du camp, montée progressive et régulière le long d’un petit ruisseau vers le nord-est dans la vallée ; il faut une heure et demie pour arriver au sommet. D’ici vues splendides sur le lac turquoise du Tsomoriri. Ensuite, descente facile puis arrivée à Korzok Phu (camp nomade). D’ici encore plus d’une heure de marche, le long d’une petite rivière jusqu’à Korzok. Arrivée au camp. L’après-midi, si le temps le permet, visite du monastère de Korzok ou courte randonnée autour du lac. Nuit en camp. (4620m).

tso1

Tso Moriri ou lac Moriri (tibétain: ha མོའ ི་ བླ་ མཚོ, Wylie: lha mo bla mtsho) ou “lac de montagne”, est un lac de la partie ladakhi du plateau de Changthang (littéralement: plaines du nord) dans le nord de l’Inde, tout près de la frontière chinoise. Le lac et ses environs sont protégés en tant que réserve naturelle à une altitude de 4 522 m (14 836 pi). C’est le plus grand des lacs de haute altitude du Ladakh à être entièrement situé en Inde. Il a une longueur d’environ 26 km du nord au sud et de 3 à 5 km de large. Le lac est alimenté par des sources et la fonte des neiges des montagnes avoisinantes. La majeure partie de l’eau pénètre dans le lac par deux grands cours d’eau, l’un entrant dans le lac par le nord, l’autre par le sud-ouest. Le lac est de nature oligotrophique et ses eaux sont alcalines. L’accessibilité au lac est en grande partie limitée à la saison estivale, bien que Korzok sur la rive nord-ouest et les installations militaires sur les rives orientales (zone interdite) soient habités toute l’année.

JOUR 18 : KORZOK – KIANGDAM (6Hrs)

tsosunset

Aujourd’hui, nous randonnerons le long du Tsomoriri jusqu’à Kyangdam. Nous verrons quelques espèces d’oiseaux rares, comme la grue noire, le canard brahmane et beaucoup d’autres oiseaux migrateurs. La marche, facile, permet de jouir de la beauté scénique impressionnante, des effets miroir et de la couleur changeante du lac. Beau camping près du lac à travers les prairies. Nuit en camp. (4550m)

JOUR 19 : KIANGDAM  – NURBO SUMDO (6/7 hrs)

parang river

Nous laissons derrière nous le lac et débutons une randonnée facile sur un vaste plateau. Rencontres avec des animaux sauvages, comme le kiang (l’âne sauvage) et traversée de camps de nomades tibétains. Bon camping herbagé le long d’une rivière cristalline. Nuit en camp. (4490m)

JOUR 20 : NURBO SUMDO – UMLUNG (6 hrs)

parang up

La randonnée continue sur un plateau puis on entre dans une gorge splendide. Traversée (assez impressionnante) de la rivière Parang qui marque la frontière entre le Ladakh et la région du Lahaul-Spiti. Tout en profitant de la vue spectaculaire et enchanteresse du paysage, on poursuit la randonnée le long de la rivière Parang jusqu’au camping. Passages parfois difficiles (sentiers très étroits et escarpés voire vertigineux). Nuitée : campement près de la rivière Parang. (4540m)

JOUR 21 : UMLUNG – DAKPO PHIRTSE (7 hrs)

parang-ascension

Aujourd’hui plusieurs traversées de rivière pendant la journée le long de la même gorge avec ascension progressive, sentiers escarpés et prudence exigée. Le paysage change au fur et à mesure de notre avancée et de notre entrée dans une autre région de l’Himalaya. On retraverse la Parang River (attention et prudence, le courant peut être assez fort). Marmottes et aigles de l’Himalaya. Montée progressive vers le camp. Nuitée: campement sur le bord de la rivière au pied de la Parang La. (5050m)

JOUR  22 : DAKPO PHIRTSE – PARANG LA  (5580m) – JUKSTOK (8 hrs)

parang la glacier

Réveil très matinal (3h30) puis ascension de la Parang La (5580m). Du campement monter progressivement pendant une heure, ensuite longue marche sur le glacier (crampons bienvenus et attention aux crevasses). Ascension finale d’une rampe neigeuse et arrivée au sommet. D’ici la vue sur la vallée de Spiti est vraiment splendide et récompense largement des efforts consentis. Très longue descente de plusieurs heures, puis descente délicate et prudente le long d’une rivière. Traversée d’un petit pont de bois. Enfin, pour terminer cette formidable journée, dernière montée très raide d’une heure vers le camp. Nuitée : campement peu ou pas d’eau. (5050m)

parang la

JOUR 23 : TREK JUKSTOK – THALTA – KIBBER – JEEP KAZA – TABO (4 hrs)

kibber

Aujourd’hui, le trek est facile comparé aux jours précédents. Montée facile et descente douce jusqu’à la Small River. Puis on suit le cours de la rivière pendant deux heures et on pénètre ensuite dans une autre vallée enchanteresse et, après une dernière ascension, on atteint le village de Kibber qui marque la fin du trek (4250m). Une jeep nous y attend et nous conduit tout d’abord à KAZA, la capitale du SPITI puis finalement à TABO, 50 km plus loin, pour un repos bien mérité.

JOUR 24 & 25 : TABO

tabo

TABO, située dans une vallée spectaculaire entourée de pentes d’éboulis, à 48 km au sud-est de Kaza, à 3050 mètres d’altitude, sur la piste/route entre KAZA ET REKONG PEO, est la seule autre ville du Spiti. Le centre-ville est totalement pédestre et offre une ineffable sensation de tranquillité et d’ailleurs. Cela en fait le lieu idéal pour se reposer, se relaxer et reprendre contact avec la « civilisation », après deux semaines de randonnée extrême. La ville est de plus d’un intérêt primordial puisque le monastère qu’elle abrite renferme certains des plus beaux joyaux artistiques indo-tibétains existants.

Le monastère de Tabo a été fondé en 996 dans la vallée de Spiti, Himachal Pradesh, en Inde par le grand bouddhiste tibétain lotswa. Le monastère est entouré d’un haut mur de briques d’argile qui enclot quelque 6 300 m² et comprend 9 temples, 23 chortens, une résidence des moines et une extension abritant la résidence des nonnes. Il est rapidement devenu célèbre comme centre important d’érudition de

l’école Kadampa (qui est ensuite devenue l’école Gelugpa). Cependant, on rapporte qu’en 1855 il n’avait plus que 32 moines. Après le tremblement de terre de 1975, un nouveau monastère a été construit, et en 1983 un nouveau Du-kang ou hall de réunion a été construit. C’est là que le dalaï-lama a réalisé les cérémonies de Kalachakra en 1983 et 84. Des grottes creusées dans la falaise dominant le monastère sont utilisées par les moines pour la méditation. Le monastère renferme également une importante et inestimable collection de thangkas, de manuscrits, de statues et de fresques recouvrant presque tous les murs.

JOUR 26 : TABO – KAZA – KUMZUM LA – ROHANG PASS – MANALI

kumzum

Départ en jeep très tôt le matin pour un long périple qui nous mène tout d’abord à nouveau vers KAZA et ensuite le long de la SPITI RIVER ; nous repassons devant la KI GOMPA en contrebas de KIBBER puis remontons la vallée pour effectuer un premier et bref arrêt et faire contrôler nos passeports et un autre au passage de la KUMZUM LA qui marque la frontière entre la vallée du Spiti et celle de Kullu-Manali.

Après un bref arrêt déjeuner à BATAL, nous nous dirigeons vers KEYLONG puis vers le ROTHANG PASS pour finalement atteindre MANALI en fin de journée. Transfert à l’hôtel et soirée libre.

JOUR 27, 28 MANALI REPOS / OU JOUR DE RÉSERVE

manali valley

JOUR 29 MANALI ET DÉPART POUR DELHI

JOUR 30 DELHI & DÉPART EN SOIRÉE 

Carte

rumtsekibberdef3

Prix

PARTICIPANTSPRICE / PERSON (€)
51875
41950
32000
22100
1ON REQUEST/SUR DEMANDE

Conditions

LE PACKAGE COMPREND :

  • Hôtels ou guesthouse à Delhi, Leh et Manali sur base de chambre simple ou double (au choix à déterminer).
  • Vol domestique
  • Transports locaux.
  • Transferts d’arrivée et de départ à l’aéroport de Delhi, Leh et pour le bus Manali/Delhi avec assistance
  • Trek tout compris (nourriture, camping)
  • Entrées à tous les sites et monastères du Ladakh et visites avec guide anglophone
  • Tous les équipements de trekking : Tentes, sacs de couchage, tente cuisine, tente toilette, tapis de camping, ustensiles de cuisine et accessoires etc.
  • Personnel de trekking: Guide, cuisinier, aide, chevaux, porteurs.
  • Cartouches d’oxygène
  • Chambre hyperbare portable
  • Pharmacie premiers secours

LE PACKAGE NE COMPREND PAS :

  • Vols inernationaux
  • Frais de Visa
  • Chaussures et équipement personnel
  • Repas hors trekking
  • Assurance de voyage et assurance médicale.
  • Frais en cas d’évacuation.
  • Toutes dépenses dues à des circonstances exceptionnelles comme annulations ou reports de vols, grèves ou toutes autres calamités naturelles.
  • Pourboires, nettoyage vêtements, alcools, vins, eau minérale, cartes de téléphone et toute autre dépense personnelle

POLITIQUE D’ANNULATION

  • En cas d’annulation minimum 30 jours avant le départ, 25% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 15 et 30 jours avant le départ 50% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 0 et 15 jours avant le départ 100% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  • En cas de force majeure comme des conditions climatiques imprévues ou des restrictions gouvernementales, certaines activités pourront être annulées ou modifiées. Kiang Adventures fera tout son possible pour organiser une activité alternative faisable. Cependant, dans un tel cas de figure, aucun remboursement en sera effectué.

POLIQUE DE REMBOURSEMENT

  • Les remboursements applicables seront effectués endéans 10 jours ouvrables et soumis à la législation en vigueur dans les tribunaux belges, en cas de litige.

POLITIQUE DE CONFIRMATION 

  • Le client reçoit la confirmation de sa réservation par email (voucher – reçu) endéans les 24 heures suivant son booking effectif.
  • Au cas où les lieux (packages, hôtels etc) choisis ne seraient pas disponibles, un package alternatif sera concocté à la satisfaction du voyageur et une nouvelle confirmation (voucher- reçu) sera envoyée par email.
  • Le client peut également choisir d’annuler sa réservation et un remboursement intégral sera effectué endéans 10 jours ouvrables.

Booking