Rumtse – Lac Tsomoriri

Présentation

24 jours / 11 jours de trek / visites de monastères / niveau : difficile / meilleure période : juin à septembre

Ce magnifique trekking d’altitude traverse la région des grands lacs de l’est du Ladakh, Tso Kar et Tsomoriri. Après un séjour d’acclimatation dans la vallée de l’Indus, à la découverte des principaux monastères, et un premier trekking d’acclimatation dans la vallée de Sham, nous partons de Rumtse et rejoignons en deux jours et trois cols plus tard le Tso Kar, ou “lac blanc” en ladakhi, où les nomades venaient récolter le sel qui était ensuite acheminé à dos de yacks. Nous marchons ensuite jusqu’au superbe et mythique lac Tsomoriri aux eaux turquoises à 4500 mètres d ‘altitude où se termine notre périple ! Un trekking exceptionnel de très haute altitude destiné aux amoureux des grands espaces.

Itinéraire

Jour 1 : Vol pour Delhi

Jour 2 : Delhi – Leh (3505m)

Jour 3 : Leh – vallée de l’Indus – Leh (3505m)

Jour 4 : Leh – monastères de Spituk, Alchi et Phyang – Leh (3505m)

Jour 5, 6, 7 Trekking d’acclimatation Likir Temisgam (Sham Valley)

Jour 8 : Lamayuru : Repos & visite du monastère

Jour 9 : retour en bus Leh

Jour 10 : Leh : Repos

Jour 11: Leh – vallée de l’Indus : monastères de Shey, Thiksey et Hemis – Rumtse (4200m)

Jour 12 : Rumtse – Chorten Sumdo (4500m)

Jour 13 : Chorten Sumdo – Kumur La (4950m) – Mandachal La (5170m) – Tisaling (4900m)

Jour 14 : Tisaling – Shinbuk La (5230m) – Pongunagu (4590m)

Jour 15 : Pongunagu – traversée de la haute plaine du Tso Kar – Nuruchan (4660m) 

Jour 16 : Nuruchan – Horlam La (4930m) – Rajun Karu (4700m)

Jour 17 : Rajun Karu – Kyamayuri La (5430m) – Kortse La (5380m) – Gyama (5100m) 

Jour 18 : Gyamsharma – Yalung Nyau La (5430m) – Karzok (4630m) – lac Tso Moriri (4595m)

Jour 19 : Lac Tsomoriri (repos et promenade autour du lac)

Jour 20 : Lac Tso Moriri – Leh (3505m)

Jour 21, 22 : Leh Repos 

Jour 23 : Leh – Delhi (vol de retour + hôtel)

Jour 24 : Jour de réserve

Jour 23 ou 24 : Delhi & Départ

Détails

Jour 1 : Vol pour Delhi

Vol pour Delhi. Arrivée à Delhi dans la nuit. Accueil par un membre de notre équipe et transfert au terminal pour prendre votre vol pour Leh.

Jour 2 Delhi – Leh (3505m)

Vol matinal pour Leh (3505m) (vol soumis aux aléas climatiques et opérationnels). Journée d’acclimatation et premier contact avec la capitale du Ladakh.

  • TYPE D’HÉBERGEMENT :en hôtel

Jour 3 : Leh – vallée de l’Indus – Leh (3505m)

Journée d’acclimatation.

  • TYPE D’HÉBERGEMENT : en hôtel

Jour 4 : Leh – monastères de Spituk, Alchi et Phyang – Leh (3505m)

Tôt le matin, départ vers Spituk (3400m, à 7km de Leh, 20mn de route), le monastère gelugpa le plus vénéré du Ladakh, accroché à un piton rocheux surplombant la vallée. Il abrite les réincarnations de l’un des disciples du Bouddha : le Bakula Rimpoche. Nous aurons peut-être la chance d’assister à une cérémonie rituelle du matin (il est possible également de s’y arrêter en fin de journée).
Continuation vers Alchi (3060m, 58km de Spituk, 2h de route). Visite du superbe monastère, construit au XIe siècle par Rinchen Zangpo, fondateur de 108 monastères au Ladakh, au Spiti et au Tibet central.
Nous y découvrons de superbes fresques murales de style cachemiri, d’une grande finesse, représentant Bouddhas, Bodhisatvas et Mandalas, réalisés avec des peintures végétales et minérales. A 10mn, en haut du village, nous pouvons visiter le “tugdje chenpo”, le temple du bouddha de la compassion (belles peintures datant du XVe siècle).
Après la visite, route de retour vers Leh dans l’après-midi (60km, 1h30 de route). En chemin, visite du monastère de Phyang (Drikung-Karguyk, 3500m, 17km de Leh).
La légende raconte que Kungha Tagspa (XVe siècle), Lama médecin au Tibet, a guéri à distance le roi Jamyang Namgyal atteint de la lèpre alors que tous les autres médecins avaient échoué sur place. En échange, le roi lui offrit la terre de son choix sur laquelle Kungha Tagspa fonda une sangha (communauté religieuse) consacrée au Drikung-Kargyuk, dont dépendent aujourd’hui Phyang et Lamayuru.

  • TRANSFERT : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Jour 5, 6, 7 TREK D’ACCLIMATATION SHAM VALLEY 

Ce court trek traverse la vallée de Sham, la partie la plus basse en altitude du Ladakh. Il vous donnera l’occasion de voir plusieurs anciens monastères et villages. Il est par ailleurs l’un des treks les plus faciles à effectuer et constitue une option idéale pour l’acclimatation à la très haute montagne, le sentier montant rarement au-dessus de 4000 m d’altitude.

Jour 5 : LEH – LIKIR – YANGTHANG (4-5HRS) 

Nous partons de Leh tôt le matin. 2 heures de route de Leh à Likir suivant l’Indus River. Nous atteignons le monastère de Likir situé au sommet d’une falaise ensoleillée surplombant le beau village de Likir.

Ce monastère est dirigé par le frère cadet du Dalaï-lama. Selon la légende, la fondation du monastère de Likir remonte au 11ème siècle. Mais les premières fondations ne semblent dater d’avant le 15ème siècle. Sur le toit, un musée contient des offrandes / cadeaux très anciens rapportés du Tibet et l’arsenal, des pièces de monnaie, etc.

Après avoir visité le monastère,  nous commençons notre trek.

Trois heures de marche, ascension lente puis descente dans une vallée désertique jusqu’au village oasis de Yangtang … à gauche la chaîne imposante du Zanskar.

Day 6 : YANGTHANG – HEMIS SHUKPACHAN VIA RIZONG (6-7 HRS)

Aujourd’hui notre trek est assez long. Nous marchons le long de la rivière et des arbres au milieu de la gorge et atteignons le monastère de Rizong, isolé à l’arrière d’un magnifique amphithéâtre naturel.  Celui-ci dispose de 3 pièces principales, deux avec de grands bouddhas et la troisième avec un grand stupa.

Après avoir visité la gompa, nous remontons progressivement vers le col de Shushut à 4000 m. De la passe nous avons une vue sur Hemis Shukpachan ainsi que des pics environnants. La descente facile vers notre camp à Hemis Shukpachan prend quelques heures. C’est l’un des principaux villages de Sham, et le nom du village est dérivé du nom des arbres conifères qui y poussent (shukpa : cèdre ou genévrier).

Jour 7 : HEMIS SHUKPACHAN – TINGMOSGAM (4 HRS) – LAMAYURU (2HRS)

De Hemis Shukpachan nous marchons sur un terrain plat jusqu’à une passe mal définie situé à côté de Chortens (stupas). Une descente abrupte nous mènera vers le côté droit de la montagne et monterons sans discontinuer vers le Mebtak La, à 3720 m.

Après avoir pris un court repos et profité de la vue depuis le col, nous nous dirigeons vers le village d’Ang. De Ang, nous nous dirigeons vers le sud en marchant sur la route vers le village de Tingmosgam. Tingmosgam est bien connu pour son monastère, et est peut-être le village le plus riche en abricots, pommes et noix de la vallée de Sham. Après une courte pause, départ en taxi pour Lamayuru

Jour 9 : Lamayuru & visite du monastère

Yung Drung Tharpa Ling, appelé aujourd’hui Lamayuru, est le plus ancien monastère tibétain du Ladakh appartenant aujourd’hui à la lignée Drikung de l’ordre Kagyupa. Il est situé à 127 km à l’ouest de Leh, la capitale du Ladakh, dans le district de Kargil sur la route de SrinagarKargil – Leh, à une altitude de 3 510 m.

“Naropa qui méditait sur un minuscule bout de terre au milieu d’un lac, émit le vœu de voir construire un monastère à cet endroit. Quelque temps plus tard, le lac s’assécha et un monastère fut érigé : le Monastère de Yund-drung. Au xe siècle, Naropa revint à cet endroit. Rinchen Zangpo, le traducteur, y avait construit plusieurs temples et stupas. Les enseignements fleurirent alors dans cette région”.

Un jour, le roi Jamyang Namgyal fut atteint d’une grave maladie. Il demanda à tous les lamas des environs de faire des prières en vue de sa guérison. Mais en vain. Il alla voir un oracle qui lui dit de faire venir le grand lama Choje Danema, de la lignée Drikung Kagyu, du Tibet, que seul pouvait le guérir. Le roi envoya alors plusieurs hommes le chercher. Lama Choje Danema avant de prendre la route vers le Ladakh avec les servants du roi, fit un rituel de divination afin de se renseigner sur ce lieu, de savoir s’il devait ou non aller voir ce roi du Ladakh. Au moment du rituel, il se trouvait au milieu d’un lac, c’est alors qu’il en sortit une pierre sur laquelle était gravée le visage de Milarépa et sous ce visage, le mantra Om mani padmé houng. Il sut donc qu’il devait partir rencontrer ce roi. À la simple vue du Lama Choje Danema, le roi fut guéri sur le champ. Heureux, il demanda au Lama de rester dans son palais et de devenir son lama. Celui-ci lui dit qu’il n’était pas son Lama-racine, mais lui désigna un autre lama.

Pour le remercier, le roi lui offrit les trois plus grands monastères du Ladakh : Yung Drung Tharpa Ling (le monastère de Lamayuru), Phyang et Sherkul (un monastère près de la frontière indo-chinoise.

Aujourd’hui, le monastère héberge 200 moines et lamas dont 50 enfants moines qui sont accueillis dès l’âge de 4 ans. Pour ces enfants, Lamayuru a construit une école en terre, sans tables ni bancs. Les enfants sont assis à même le sol, sur la terre et les cailloux et lisent et écrivent dans leur cahier sur leurs genoux. Ils ont un professeur qui leur apprend le tibétain, l’hindi, l’anglais, les mathématiques et la philosophie bouddhiste

Jour 10 : Leh Repos

Jour 11 : Leh – vallée de l’Indus : monastères de Shey, Thiksey et Hemis – Rumtse (4200m)

Découverte de la haute vallée de l’Indus à travers ses monastères construits à l’époque de la dynastie des Namgyals : Shey, Thiksey et Hemis.
Le palais de Shey (3400m), l’un des plus anciens de la vallée, fut construit par le premier roi du Ladakh au IXe siècle. Nous y admirons son Bouddha Shakyamuni géant, construit par le fameux roi Singay Namgyal au XVIIe siècle.
Thiksey (3400m, 20km de Leh), “le petit Potala” le plus ancien monastère de l’Ecole gelugpa au Ladakh. Nous pourrons y admirer son nouveau Maitreya Bouddha , le temple des 21 taras. 80 moines y résident.
Hemis, (3570m, 43km de Leh) : l’un des monastères drukpa-kargyuk les plus vénérés du Ladakh, construit dans un vallon de belles roches sédimentaires. Nous visitons son nouveau temple de Padmasambhava et ses huit représentations. Il abrite aujourd’hui environ 200 moines.
Après les visites, continuation de la route jusqu’à Rumtse (4200m, 80km de Leh, 4h de route) et premier campement.

  • TYPE D’HÉBERGEMENT :guesthouse
  • TRANSFERT :Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Jour 12 : Rumtse – Chorten Sumdo (4500m)

sumdo chemno

Départ du trek. Départ le long de la rivière, entre landes et galets polis. L’univers devient rapidement minéral mais en rien monotone : des variétés de couleurs incroyables et des paysages travaillés par l’érosion. Peu à peu, de hauts sommets apparaissent. Une immensité ponctuée de chörtens et de traces de pastoralisme nomade. Nous remontons une vallée et installons notre deuxième camp à Chorten Sumdo (4500m).

  • HEURES DE MARCHE : entre 5h et 5h30
  • DISTANCE PARCOURUE :15 km
  • DÉNIVELÉ + : 720 m
  • DÉNIVELÉ – : 250 m
  • TYPE D’HÉBERGEMENT : sous tente

Jour 13 : Chorten Sumdo – Kumur La (4950m) – Mandachal La (5170m) – Tisaling (4900m)

Kyamari-la

Nous remontons la petite vallée qui s’élargit avant d’atteindre le Kumur La (4950m). La descente, raide au départ, nous conduit dans une large vallée herbeuse. Nous traversons une rivière puis remontons une vallée étroite jusqu’au Mandachal La (5170m). Ensuite, nous marchons à flanc de montagne puis descendons dans l’amphithéâtre naturel de Tisaling (4900m), lieu paisible et magnifique où parfois s’aventurent quelques animaux sauvages.

  • HEURES DE MARCHE : entre 6h30 et 7h
  • DISTANCE PARCOURUE :15 km
  • DÉNIVELÉ + :1000 m
  • DÉNIVELÉ – :500 m
  • TYPE D’HÉBERGEMENT :sous tente

Jour 14 : Tisaling – Shinbuk La (5230m) – Pongunagu (4590m)

SHINGBUK LA

Nous montons au col Shingbuk La (5230m). La montée n’est pas longue (1h environ) mais un peu raide. Du col, vue magnifique au loin par temps clair sur le Tso Kar qui veut dire “lac blanc” en ladakhi à cause du sel qu’il contient. Longue descente depuis ce col jusqu’à notre campement à Pongunagu (4590m).

  • HEURES DE MARCHE : entre 5h et 5h30
  • DISTANCE PARCOURUE :17 km
  • DÉNIVELÉ + : 570 m
  • DÉNIVELÉ – : 900 m
  • TYPE D’HÉBERGEMENT :sous tente

Jour 15 Pongunagu – traversée de la haute plaine du Tso Kar – Nuruchan (4660m)

tso kar

Traversée de la haute plaine du Tso Kar où les nomades venaient récolter le sel qui était ensuite acheminé à dos de yacks et de chèvres.
Superbe palette tons ocre, brun, jaune d’où jaillissent les eaux bleues du lac. C’est dans cette région et jusqu’au lac Tso Moriri que nous aurons le plus de chance d’apercevoir des troupeaux d’ânes sauvages du plateau tibétain (kyangs).
De nombreuses espèces d’oiseaux nichent également sur les rives du lac (zone naturelle protégée). Campement à Nuruchan (4660m).

  • HEURES DE MARCHE : entre 7h et 7h30
  • DISTANCE PARCOURUE :17 km
  • DÉNIVELÉ + :440 m
  • DÉNIVELÉ – :100 m
  • TYPE D’HÉBERGEMENT : sous tente

Jour 16 : Nuruchan – Horlam La (4930m) – Rajun Karu (4700m)

horlam

Montée progressive vers le Horlam La (4930m), peuplé d’alouettes et de marmottes. Descente dans une vallée herbeuse de pâturages jusqu’à Rajun Karu (4700m), lieu de campement où se trouvent parfois des tentes de nomades.

  • HEURES DE MARCHE : entre 4h30 et 5h
  • DISTANCE PARCOURUE :9 km
  • DÉNIVELÉ + :550 m
  • DÉNIVELÉ – :215 m
  • TYPE D’HÉBERGEMENT :sous tente

Jour 17 : Rajun Karu – Kyamayuri La (5430m) – Kortse La (5380m) – Gyama (5100m)

KYAMAYURI LA

Montée régulière afin de traverser le col Kyamayuri La (5430m). Descente vers Gyama Barma, dans une vallée très sauvage où rôdent encore des loups.
Traversée d’un gué (voire plusieurs) puis passage d’un autre col, le Kortse La (5380m), pour rejoindre la confluence de Gyamsharma. Campement à Gyama (5100m) au bord d’une rivière.

  • HEURES DE MARCHE : entre 7h et 7h30
  • DISTANCE PARCOURUE :17 km
  • DÉNIVELÉ + :1080 m
  • DÉNIVELÉ – :840 m
  • TYPE D’HÉBERGEMENT :sous tente

Jour 18 : Gyamsharma – Yalung Nyau La (5430m) – Karzok (4630m) – lac Tso Moriri (4595m)

korzok

Par une jolie vallée, montée vers le col Yalung Nyau La (5430m). Une vue splendide nous y attend : des sommets enneigés et, en bas, les eaux d’un bleu intense du Tso Moriri. Longue descente et campement avant le petit village de Karzok (4630m), à proximité des camps de nomades. Visite de Karzok, l’un des rares villages permanents, une dizaine de maisons, du Chang Thang ladakhi, où se trouve un petit monastère. Balade au bord du lac (4595m) : grand bleu, il y a presque des vagues !
Il est possible parfois d’apercevoir des nomades, accompagnés par leurs troupeaux de yacks, mais aussi de petites chèvres “pashminas”, dont les duvets ramassés sur les buissons permettent de filer la laine servant à tisser les célèbres châles. Ils se déplacent dans la région, au gré des saisons et de la richesse des pâturages.
Près du lac, nous pouvons observer de nombreuses espèces d’oiseaux, dont certains migrateurs (rares) comme le grèbe huppé, la mouette à tête noire (en période de reproduction), ou encore les oies à tête barrée, dont nous trouvons ici l’une des plus grandes colonies d’Asie, et aussi différentes espèces de canards.

  • HEURES DE MARCHE : entre 7h et 7h30
  • DISTANCE PARCOURUE :17 km
  • DÉNIVELÉ + :620 m
  • DÉNIVELÉ – :1115 m
  • TYPE D’HÉBERGEMENT :sous tente

Jour 19 : Lac Tsomoriri > repos et promenade / observation au bord du lac

tso1

Jour 20 : Lac Tso Moriri – Leh (3505m)

Piste puis route pour Leh (220 km, 7h de route). La route longe l’Indus et, sur de nombreux kilomètres, se fraye un chemin dans une gorge. Une magnifique journée de route à travers les spectaculaires formations rocheuses de Rumpshu, avant de retrouver les eaux tourmentées de l’Indus, venu tout droit du Tibet.

  • TYPE D’HÉBERGEMENT :en guesthouse
  • TRANSFERT :Véhicule privatisé, entre 7h et 7h30

Jour 21, 22 : Leh Repos 

Jour 23 : Leh – Delhi

Tôt le matin, vol pour Delhi (soumis aux aléas climatiques) et temps libre.

  • TYPE D’HÉBERGEMENT :en hôtel

Jour 23 ou 24 : Delhi – vol de retour

Journée libre à Delhi (pouvant aussi servir de journée de sécurité en cas de problème sur le vol entre Leh et Delhi). Quelques chambres seront réservées pour prendre une douche et se changer avant le transfert à l’aéroport, en général en soirée.
Vol retour dans la nuit du jour 23 au jour 24 ou le jour d’après (cf. jour de réserve)

Map

Rumtse-tsomoriri

Price

Conditions

LE PACKAGE COMPREND :

  • Hôtels à Delhi et Leh sur base de chambre double.
  • Transports.
  • Guide anglophone pour les visites
  • Prix d’entrée des monastères au Ladakh
  • Transferts d’arrivée et de départ aux aéroports de Delhi et Leh avec assistance
  • Trek tout compris (nourriture, camping)
  • Tous les équipements de trekking : Tentes, sacs de couchage, tentes salle à manger, tente cuisine, tente toilette, tapis de camping, ustensiles de cuisine et accessoires etc.
  • Personnel de trekking : Guide, cuisinier, aide, chevaux et porteurs.
  • Cartouches d’oxygène
  • Chambre hyperbare portable
  • Matériel d’alpinisme : cordes
  • Pharmacie premiers secours
  • Permis d’ascension.

LE PACKAGE NE COMPREND PAS :

  • Vols
  • Frais de Visa
  • Chaussures et équipement personnel
  • Repas hors trekking
  • Taxe gouvernementale 3.09%
  • Assurance de voyage et assurance médicale.
  • Frais en cas d’évacuation.
  • Toutes dépenses dues à des circonstances exceptionnelles comme annulations ou reports de vols, grèves ou toutes autres calamités naturelles.
  • Pourboires, nettoyage vêtements, alcools, vins, eau minérale, cartes de téléphone et toute autre dépense personnelle

POLITIQUE D’ANNULATION

  • En cas d’annulation minimum 30 jours avant le départ, 25% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 15 et 30 jours avant le départ 50% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 0 et 15 jours avant le départ 100% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  • En cas de force majeure comme des conditions climatiques imprévues ou des restrictions gouvernementales, certaines activités pourront être annulées ou modifiées. Kiang Adventures fera tout son possible pour organiser une activité alternative faisable. Cependant, dans un tel cas de figure, aucun remboursement en sera effectué.

POLIQUE DE REMBOURSEMENT

  • Les remboursements applicables seront effectués endéans 10 jours ouvrables et soumis à la législation en vigueur dans les tribunaux belges, en cas de litige.

POLITIQUE DE CONFIRMATION 

  • Le client reçoit la confirmation de sa réservation par email (voucher – reçu) endéans les 24 heures suivant son booking effectif.
  • Au cas où les lieux (packages, hôtels etc) choisis ne seraient pas disponibles, un package alternatif sera concocté à la satisfaction du voyageur et une nouvelle confirmation (voucher- reçu) sera envoyée par email.
  • Le client peut également choisir d’annuler sa réservation et un remboursement intégral sera effectué endéans 10 jours ouvrables.

 

 

Booking

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *