KANG YATSE 1 ÉTÉ 18

Présentation

kang yatse 1

Région: Ladakh / Durée: 33 jours – 22 jours de trekking et d’alpinisme / Départ fixe : 31 juillet – 7  septembre / Niveau : expert très difficile / 3 à 8 participants

Une aventure exceptionnelle dans l’Himalaya Indien en juin-juillet 2018.

Au programme, outre la découverte du Ladakh, une région himalayenne de toute beauté, accessible seulement trois à quatre mois par an en été, l’ascension de deux sommets culminant à plus de 6000 mètres d’altitude, le STOK KANGRI et le KANG YATSE I.

Le Stok Kangri pourrait être considéré comme la randonnée ultime : ce sommet situé à 6145 mètres d’altitude ne demande pas de véritable compétence alpinistique mais n’en demeure pas moins extrêmement difficile à atteindre : altitude élevée (+ de 6000 !), ascension de nuit d’un mur de neige/glace à escalader pendant 6 à 8 heures, pentes à 65-70°, corniches escarpées, encordage et ascension finale. Il constitue vraiment l’étape d’acclimatation idéale avant de se mesurer au Kang Yatse I.

Le massif du Kang Yatse, formé par 4 sommets situés à plus de 6000 mètres d’altitude domine la Markha Valley. Les deux premiers d’entre eux sont les plus escaladés.

Tandis que le Kang Yatse II (6220m) voisin est catégorisé en tant que sommet de trek (tout comme le Stok Kangri), le Kang Yatse I (6420m) est quant à lui considéré comme un sommet « technique » et requiert une bonne connaissance en terme d’escalade sur neige et glace. L’ascension est extrêmement raide et demande une excellente condition physique et une grande résistance musculaire pour pouvoir grimper dans la neige. Le parcours habituel emprunté à partir du Base Camp 2 (5950m) passe par une zone d’éboulis pour monter ensuite tout droit dans la neige et la glace vers le sommet, pour une ascension de 500 mètres.

Ces deux ascensions seront précédées d’un trekking d’acclimatation (dans la Sham Valley) en début d’expédition, permettant une adaptation progressive à l’altitude, puis, à la suite de l’ascension du Stok Kangri, d’un trek d’une semaine pour une approche progressive et graduelle vers le Kang Yatse I.

Kiang Adventures a soigneusement – comme pour chacun des voyages que nous proposons – composé ce programme exclusif pour les amoureux de la montagne et des espaces infinis dans un souci de progressivité et d’équilibre, en vue de permettre à chaque participant d’optimiser ses chances de succès dans une aventure VRAIMENT exceptionnelle !

Pour toute information : bernard@kiangadventures.com ou +32 (0) 486722624

Itinéraire

ky I 2

Jour 1 : Arrivée de nuit à Delhi et Vol le matin pour Leh (3500m)

Jour 2, 3, 4 : Journées d’acclimatation (promenades au monastère et Shanti Stupa possible)

TREK D’ACCLIMATION

Jour 5 : Likir – Yangtang

Jour 6 : Yangtang – Hemis Shukpachan

Jour 7 : Hemis – Temisgam – Lamayuru

Jour 8 : retour à Leh

Jour 9 : Repos à Leh

STOK KANGRI (6145m) DEPART

Jour 10 : Zingchen – Rumbak

Jour 11 : Rumbak – Stok La (4900m) – Mankarmo (4400m)

Jour 12 : Camp de base du Stok Kangri (4960m)

Jour 13 : Journée d’acclimatation + entraînement

Jour 14 : Camp de base 2 (5400m) Acclimatation et entraînement

Jour 15 : Camp de base 2 (5400m) + départ ascension STOK KANGRI dans la nuit

Jour 16 : Retour au camp de base 1 + repos

Jour 17 : Repos au camp de base 1

KANG YATSE 1 (6420m) DÉPART

Jour 18 : Camp de base de Stok Kangri par Matho La (4950m) à Matho Cho

Jour 19 : Matho Cho par Shang La à Changdok

Jour 20 : Changdok par Gyunch La à Chogdo

Jour 21 : Chogdo par Chukirmo à Lartse Kongmaru

Jour 22 : Larkse Kongmaru par Kongmaru La (5260M) à Nimaling (4770M)

Jour 23 : Camp de base de Nimaling au KY (5100M)

Jour 24 : Camp de base KY 1 (5600M)

Jour 25 : Camp de base KY 2 (5950M)

Jour 26/27 (jour de réserve): KANG YATSE 1 SOMMET (6420m) puis retour au camp de base (5100m)

Jour 27 : Repos au camp de base (5100m)

Jour 28 : Camp de base à Nimaling

Jour 29 : Nimaling à Shang Sumdo puis Leh par la route

FIN DE L’EXPEDITION

Jour 30, 31 : Repos à Leh

Jour 32 :  Jour de réserve (Leh ou Delhi) 

Jour 33 : Vol retour à Delhi et Départ

DSC01062

Détails

Jour 1: Arrivée de nuit à Delhi

Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel pour quelques heures de repos. Transfert à l’aéroport domestique et vol pour Leh en matinée. Arrivée à Leh (3500m) ; accueil et transfert à la Tsetan Guesthouse. Repos et journée libre/

shanti stupa

Jour 2 : Leh Jour d’acclimatation 

Journée libre, découverte de Leh et de Main Bazaar

Jour 3 : Leh 

Promenades vers le Monastère de Leh et la Shanti Stupa

Jour 4 : Leh et visites – Monastery Tour

Circuit en jeep. Visite du monastère de Thiksey et de Shey pour visiter le Shey Palace et la Gompa (le monastère). Continuation vers le monastère d’Hemis pour visiter l’un des plus célèbres monastères du Ladakh. Plus tard, sur le chemin du retour à Leh visite du Palais de Stok et du musée. Retour à Leh le soir. Nuit à l’hôtel à Leh.

THIKSEY GOMPA: situé à 19 Kms de Leh, Thiksey est l’un des plus grands et plus impressionnants monastères du Ladakh. Il y a plusieurs temples dans cette Gompa, proposant au visiteur la contemplation de magnifiques images, stupas et peintures murales de Bouddha.

SHEY PALACE ET GOMPA : Situé sur une butte à 15 Kms en amont de Leh, SHEY fut autrefois la résidence de la famille royale. Selon la tradition, c’était le siège du pouvoir des rois pré-tibétains. Y domine une statue de Bouddha de 7,5 m de haut en cuivre, plaquée en or est la plus grande en son genre.

HEMIS GOMPA : à 40 Kms de Leh, c’est le Gompa le plus riche, le plus connu et le plus grand du Ladakh. Sa popularité provient essentiellement du grand festival annuel tenu ici en été. Le festival est organisé en l’honneur de l’anniversaire de naissance de Guru Padma Sambhava. Hemis abrite également le plus grand Thanka au Ladakh qui est déployé une fois en 12 ans. Hemis a été construit en 1630 pendant le règne de Singge Namgyal, un illustre souverain du Ladakh. Il a prospéré sous la dynastie Namgyal, laquelle a favorisé la secte Drugpa, qui gère le monastère. Il est divisé en deux, le hall d’assemblée à droite et le temple principal à gauche. La salle (Dukhang) est également utilisée comme « salle verte » par les danseurs pendant le festival. Le temple est connu sous le nom de Tshogkhang. Les vérandas laissent contempler de nombreuses fresques, parmi lesquelles la «Roue de vie» bouddhiste (Kalachakra) et les seigneurs des quatre quartiers, en plus de la roue des prières.

TREK D’ACCLIMATATION 

Ce court trek traverse la Sham Valley, la partie inférieure du Ladakh. Le trek vous donnera une excellente occasion de visiter plusieurs monastères et de traverser plusieurs villages. Likir Tingmosgam est l’un des treks les plus faciles au niveau de l’acclimatation, dépassant rarement les 4000 m.

likir

Jour 5 : Likir – Yangtang

yangtang

Nous partons de Leh tôt le matin. 2 heures de route de Leh à Likir suivant l’Indus River. Nous atteignons le monastère de Likir situé au sommet d’une falaise ensoleillée surplombant le beau village de Likir.

Ce monastère est dirigé par le frère cadet du dalaï-lama. Selon la légende, la fondation du monastère de Likir remonte au 11ème siècle. Mais les premières fondations ne semblent dater d’avant le 15ème siècle. Sur le toit, un musée contient des offrandes / cadeaux très anciens rapportés du Tibet et l’arsenal, des pièces de monnaie, etc.

Après avoir visité le monastère,  nous commençons notre trek par une montée facile puis une descente toute aussi aisée. Le paysage devient plus aride à mesure de notre progression. Au loin apparaît la chaîne du Zanskar, imposante et splendide. Nous atteignons ensuite le village de Yangtang. Nuit chez l’habitant.

Jour 6 : Yangtang – Hemis Shukpachan via Rizong 6-7 hrs

hemis shuk

Aujourd’hui notre trek est assez long. Nous marchons le long de la rivière et des arbres au milieu de gorges arides jusqu’au monastère de Rizong. Isolé à l’arrière d’un amphithéâtre naturel, celui-ci dispose de trois pièces principales à visiter, deux avec des grands bouddhas et une troisième avec un grand stupa. La visite vaut vraiment le coup d’œil.

Après avoir visité le gompa, nous montons progressivement en direction du col de Shushut 4000 m. Du col, nous avons une vue sur Hemis Shukpachan ainsi que les sommets environnants. La descente facile vers notre camp à Hemis Shukpachan prend quelques heures. C’est l’un des principaux villages de Sham, et le nom du village vient dérivé du genévrier (shukpa cedar). Nuit chez l’habitant.

Jour 7 : Hemis Shukpachan – Temisgam – Lamayuru

temisgam

De Hemis Shukpachan, nous parcourons un terrain relativement plat jusqu’à un passage mal défini à côté des Chortens (stupas). Une descente abrupte se poursuit en une ascension régulière vers le Mebtak La à 3720 m d’altitude.

Après avoir pris un peu de repos et avoir profité de la vue depuis le col, nous nous dirigeons vers le village d’Ang. De Ang, nous marchons sur une route en terre en direction du village de Temisgam que nous atteignons au bout de deux heures.

Temisgam, célèbre pour son monastère, est peut-être le village le plus riche de la vallée du Sham, entre autre grâce à sa production d’abricots, de pommes et de noix. Après une courte pause, nous repartons vers Lamayuru en taxi. Nuit en guesthouse

Jour 8 : Lamayuru retour à Leh

Après la visite de ce fantastique monastère, nous prenons la route et retournons à Leh (127km – 6hrs)  Transfert à la guesthouse

LAMAYURU : Yung Drung Tharpa Ling, appelé aujourd’hui Lamayuru, est le plus ancien monastère tibétain du Ladakh appartenant aujourd’hui à la lignée Drikung de l’ordre Kagyupa. Il est situé à 127 KM à l’ouest de Leh, la capitale du Ladakh, dans le district de Kargil sur la route de SrinagarKargil – Leh, à une altitude de 3 510m . Pour plus d’infos : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lamayuru (source Wikipedia)

Jour 9 : repos à Leh

Derniers préparatifs avant le départ du lendemain pour 3 semaines complètes.

DÉPART DE L’EXPÉDITION  

Jour 10 : Zingchen – Rumbak (3500m)

yurutse

Randonnée le long d’une étroite vallée le long d’un petit ruisseau qui descend vers le village de Zingchen.  Lente montée le long de la vallée jusqu’à atteindre le village de Rumbok où nous passons la nuit. Vue sur le Stok La; nuit en guesthouse.

Jour 11 : Rumbak – Stok La (4900m) – Mankarmo (4400m)

Montée très raide vers la Stok La (4900m). Nous entrons pleinement dans le vif du sujet. Du village, et durant toute la montée, le sentier est à peine visible et la pente de plus en plus raide. On ressent les effets de l’altitude et la montée se fait de plus en plus difficile. Du sommet la vue est extraordinaire. D’un côté, la vallée de Rumbak et de l’Indus. De l’autre, la chaîne de Stok. La descente est vertigineuse et, au fond de la vallée, nous remontons bientôt sur la droite pour atteindre Mankarmo à 4400 mètres d’altitude. Nuit sous tente.

Jour 12 : Mankarmo – Camp de Base 1 du Stok Kangri (4960m)

Nous entamons une lente montée régulière rendue éventuellement uniquement difficile par les effets de l’altitude et atteignons le Base Camp après 3 à 4 heures de progression. Nous installons notre camp pour plusieurs jours. Nuit sous tente.

Jour 13 : Camp de Base 1 – Journée d’acclimatation 

Journée consacrée au repos et à l’acclimatation à l’altitude. Peu ou pas d’effort au programme.

Jour 14 : Camp de base 1 Journée d’acclimatation + entraînement

Cette journée est consacrée à une montée vers une passe surplombant le camp de base. Puis retour. L’après-midi essai et check de matériel (chaussures d’alpinisme, crampons et piolets).

Jour 15 : Camp de base 2 (5400m) 2h – Acclimatation et entraînement

Aujourd’hui nous montons vers le glacier au camp de base d’altitude (Camp de Base 2) qui se situe sous le mur de neige qui constituera le début de l’ascension vers le Stok Kangri. Repos.

Jour 16 : Camp de base 2 (5400m) + départ ascension STOK KANGRI dans la nuit

stok kangri

La journée sera (encore) consacrée au repos et notre ascension commencera à la nuit tombée (une lampe frontale puissante et des piles de rechange sont nécessaires), autour de 20 à 21 heures. Du camp de base montée de 3 à 4 heures à partir de la base du glacier. La véritable montée vers le sommet du Stok Kangri commence ici. Nous nous encorderons à partir du camp. Pour atteindre le haut du glacier, nous monterons dans la neige durcie (se munir de crampons et d’un piolet d’alpinisme) pendant environ 5 à 6 heures le long de la face sud de la montagne. Le degré de la pente est ici de presque 75 degrés et chaque pas doit être mesuré et contrôlé. Du haut du glacier la pente devient plus douce et on emprunte une suite de corniches qui nous mènent au sommet. En arrivant au sommet, par temps clair on découvre la chaîne du Karakoram (et le K2) au nord et les montagnes du Zanskar au sud. On entame bientôt la descente qui présente un défi bien différent, basé ici sur un contrôle de chaque instant, toute chute pouvant être ici extrêmement dangereuse. A l’arrivée au camp de base 1 en fin de matinée on peut enfin goûter à un repos bien mérité. En cas de mauvaises conditions météo, nouvelle tentative le lendemain.

Jour 17, 18 : Camp de base 1 + repos

Deux jour de repos complet avant le départ vers le Kang Yatse 1 (ou 1 jour de repos seulement en cas de 2ème tentative d’ascension) .

KANG YATSE 1 (6420m) DÉPART

matho

Jour 19 :  Camp de Base Stok Kangri – Matho La (4950m) – Matho Cho (4350m)

chogdo

Du camp descente extrêmement raide, nous devons traverser un ruisseau plusieurs fois avant de monter régulièrement le long de la rivière Jingchan jusqu’au col où flottent de nombreux drapeaux de prières avec la chaîne de Zanskari face à nous. Puis nous descendons et atteignons le camp à 4350 m.

Jour 20 : Matho Cho – Shang La – Changdok

Aujourd’hui, nous traverserons de nombreux cols mineurs avec des vues superbes direction sud de la vallée de l’Indus et les sommets qui l’entourent.

Nous remontons le long de la rivière Topko qui nous mènera à la La Shang La et redescendons ensuite vers Changdok (3968m) où nous trouvons un bon camp.

Jour 21 : Changdok – Gyunch La – Chogdo

A partir de maintenant, nous suivrons une nouvelle route, rarement parcourue, à travers les vallées à l’ouest de notre objectif. Aujourd’hui, nous bifurquons vers l’est dans une vallée tributaire qui mène après une longue et progressive montée vers le Gyuncho La (4675m). Nous descendons quelques mètres plus bas pour établir notre campement.

Jour 21 : Chogdo par Chukirmo – Lartse Kongmaru

chukirmo

Nous continuons de remonter la gorge. Nous avons plusieurs passage à gué de rivières. Nous installons notre camp au pied de la montée menant au Kongmaru La. Nuit sous tente.

Jour 22 : Lartse Kongmaru – Kongmaru La (5260m) – Nimaling (4770m)

nimaling

Une montée progressive nous mène à la Kongmaru La située 5260m d’altitude ! Du col, la vue sur le Kang Yatse (6 400m d’altitude) est superbe ! Nous redescendons jusqu’au plateau de Nimaling où nous installons notre camp.

Jour 23 : Nimaling au KY base camp (5100M)

ky-base1

Nous quittons la vallée principale et grimpons assez abruptement sur les flancs de la vallée aride et les moraines de gravier.  Pendant la partie initiale de la montée on pourra observer marmottes et les rapaces en grand nombre. Enfin, nous atteignons  le camp de base 1 .

Jour 24 : KY base camp 1 (5600m)

ky base camp 2

Le trek du camp de base au Camp 1 est une randonnée raide sur des rochers. Le trek suit le ruisseau pendant environ 30 minutes avant de prendre un sentier raide sur la droite. Ici l’espace de camping est très limité, à environ 2 tentes au maximum

Journée d’acclimatation avec promenade éventuelle. Check du matériel.

Jour 25 : KY base camp 2 – Summit Camp (5950M)

ky I 4

Nous gravissons péniblement les 300 mètres de dénivelé  d’une ascension entièrement rocheuse.qui nous conduisent au Summit Camp à 5950m ! Il  n’y a qu’un seul emplacement pour une tente ici.

Jour 26/ 27 (jour de réserve) : sommet du KANG YATSE 1 (6420M) puis retour au Base Camp (5100)

Départ de nuit à 20 heures maxi ! après un dernier repas très énergétique (dal et viande sous-vide)  Depuis le camp remonter la partie inférieure de la face en traversant vers la zone de rochers à droite. Continuer par les pentes supérieures (plus raides, environ 35-42°) jusqu’à rejoindre l’arête qui mène à l’épaule N-W.

Itinéraire à ajuster suivant la présence de crevasses ou de coulées ; on peut également rejoindre l’arête plus tôt, sans traverser d’abord vers les rochers. Contourner l’antécime par la droite (versant sud) et suivre le fil de l’arête jusqu’au sommet. Pas de difficulté à part entière, quelques petits ressauts rocheux faciles techniquement (rocher médiocre)

Pour la descente 2 possibilités : demi tour par le même itinéraire ou descente par la face Nord Est. Grande pente de neige ou de la glace suivant les conditions ~45°. Descendre en tirant à droite pour rejoindre un couloir Est qui mène au camp de base. Compter 18 à 20 heures pour cette journée bien particulière.

Jour 27 : Repos au Base Camp (5100m)

Repos complet

Jour 28 : Base Camp à Nimaling

shang sumdo

Retour à Nimaling

Jour 29 : Nimaling à Shang Sumdo et retour à Leh par la route 

Passage à nouveau de la Kongmaru La et marche facile jusqu’à Shang Sumd où l’expédition se termine. Retour à Leh par la route.

FIN DE L’ EXPEDITION

Jours 30, 31 : Repos à Leh

Jour 32 : Vol de retour pour Delhi

Jour 33 : Départ

Carte

Prix

NUMBER PARTICIPANTSPRICE / PERSON €
82500
72600
62700
52900
3-43000

Conditions

LE PACKAGE COMPREND :

  • Vols intérieurs.
  • Hôtels à Delhi et Leh sur base de chambre double.
  • Transports.
  • Guide anglophone pour les visites
  • Prix d’entrée des monastères au Ladakh
  • Transferts d’arrivée et de départ aux aéroports de Delhi et Leh avec assistance
  • Trek tout compris (nourriture, camping)
  • Tous les équipements de trekking : Tentes, sacs de couchage, tentes salle à manger, tente cuisine, tente toilette, tapis de camping, ustensiles de cuisine et accessoires etc.
  • Personnel de trekking : Guide, cuisinier, aide, chevaux et porteurs.
  • Cartouches d’oxygène
  • Chambre hyperbare portable
  • Matériel d’alpinisme : cordes, mousquetons et dégaines pour cordes fixes.
  • Pharmacie premiers secours
  • GPS d’altitude
  • Permis d’ascension.

LE PACKAGE NE COMPREND PAS :

  • Vols internationaux
  • Frais de Visa
  • Chaussures et équipement personnel (tels que piolets, crampons)
  • Repas et boissons hors trekking
  • Assurance de voyage et assurance médicale.
  • Frais en cas d’évacuation.
  • Toutes dépenses dues à des circonstances exceptionnelles comme annulations ou reports de vols, grèves ou toutes autres calamités naturelles.
  • Pourboires, nettoyage vêtements, alcools, vins, eau minérale, cartes de téléphone et toute autre dépense personnelle

POLITIQUE D’ANNULATION

  • En cas d’annulation minimum 30 jours avant le départ, 25% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 15 et 30 jours avant le départ 50% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  •  En cas d’annulation entre 0 et 15 jours avant le départ 100% du prix du voyage sera compté comme frais d’annulations.
  • En cas de force majeure comme des conditions climatiques imprévues ou des restrictions gouvernementales, certaines activités pourront être annulées ou modifiées. Kiang Adventures fera tout son possible pour organiser une activité alternative faisable. Cependant, dans un tel cas de figure, aucun remboursement en sera effectué.

POLIQUE DE REMBOURSEMENT

  • Les remboursements applicables seront effectués endéans 10 jours ouvrables et soumis à la législation en vigueur dans les tribunaux belges, en cas de litige.

POLITIQUE DE CONFIRMATION 

  • Le client reçoit la confirmation de sa réservation par email (voucher – reçu) endéans les 24 heures suivant son booking effectif.
  • Au cas où les lieux (packages, hôtels etc) choisis ne seraient pas disponibles, un package alternatif sera concocté à la satisfaction du voyageur et une nouvelle confirmation (voucher- reçu) sera envoyée par email.
  • Le client peut également choisir d’annuler sa réservation et un remboursement intégral sera effectué endéans 10 jours ouvrables.

 

 

Booking

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *