search

Avertissement :

Tout voyage en altitude nécessite une consultation préalable avec votre médecin traitant. Seul votre médecin est habilité à vous délivrer une ordonnance en vue de constituer votre pharmacie de voyage. Ces conseils, même délivrés par un médecin, ne se substituent en aucun cas à une consultation personnelle.

Introduction :

En Inde et au Népal, il existe d’énormes variations géographiques, de sorte que les problèmes environnementaux tels que la chaleur, le froid et l’altitude peuvent causer des problèmes de santé – souvent bénins mais parfois très sérieux. L’hygiène est généralement mauvaise dans la plupart des régions visitées, de sorte que les maladies d’origine alimentaire et liées à l’eau sont assez courantes. Un certain nombre de maladies transmises par les insectes peuvent également exister, en particulier dans les zones tropicales. Les soins médicaux sont souvent sommaires voire inexistants  hors des grandes villes et a fortiori dans des zones aussi reculées que les montagnes himalayennes, et il est donc essentiel d’être bien préparé et équipé au niveau médical pour pouvoir au mieux parer aux problèmes rencontrés au cours de votre voyage et pendant votre trek.

Heureusement, la plupart des maladies que les voyageurs  sont susceptibles de contracter peuvent être évitées avec un bon sens ou traitées avec un kit médical de voyage bien garni – cependant, n’hésitez jamais à consulter un médecin sur la route (encore une fois s’il en existe à l’endroit où vous vous trouvez), car l’auto-diagnostic peut être dangereux.

L’information suivante est donc seulement un guide général et ne remplace certainement pas les conseils d’un médecin formé en médecine de voyage ou en médecine tropicale.

L’ouvrage suivant : GUIDE MÉDICAL DES ESPACES SAUVAGES – Dr Isabelle Philippe – Éd Olizane, peut par ailleurs être une source d’information interessante avant et pendant votre voyage; de manière préventive voire curative. Il est selon nous le seul ouvrage sérieux à avoir jamais été édité en la matière en langue française et il accompagne chacune de nos expéditions depuis maintenant de longues années et nous a déjà rendu de fiers services.

 

guide-médical

 

AVANT LE DÉPART

Vous pouvez acheter de nombreux médicaments en vente libre en Inde sans l’ordonnance d’un médecin, mais il peut être difficile de trouver certains des nouveaux médicaments, en particulier les derniers médicaments antidépresseurs, les médicaments contre l’hypertension et les pilules contraceptives. Il peut cependant être bien utile de constituer une pharmacie spécialisée pour le trekking et l’éloignement de toute structure médicalisée (voir la liste ci-dessous). Assurez vous aussi que des membres de votre encadrement soient formés aux premiers secours.

Apportez donc toujours ce qui suit:

  • médicaments dans leur contenant d’origine étiqueté
  • une lettre signée et datée de votre médecin décrivant vos conditions médicales et vos médicaments, y compris les noms génériques
  • une lettre du médecin documentant la nécessité médicale des seringues que vous apportez
  • si vous avez une maladie cardiaque, une copie de votre ECG prise juste avant de voyager
    * tout médicament régulier (doublez vos besoins ordinaires)

ASSURANCE :

Ne voyagez pas sans assurance-maladie. L’évacuation d’urgence est chère. Considérez ce qui suit lors de l’achat d’une assurance:

Vous pourriez avoir besoin d’une couverture supplémentaire pour des activités d’aventure comme l’escalade, le trek et la plongée sous-marine.
En Inde et au Népal, les médecins exigent généralement un paiement immédiat en espèces. Votre régime d’assurance peut effectuer des paiements directement aux fournisseurs ou il vous remboursera plus tard pour les dépenses de santé à l’étranger. Si vous devez effectuer réclamation plus tard, assurez-vous de conserver tous les documents nécessaires.

Vaccinations :

Les cliniques spécialisées en médecine du voyage (en Belgique le TRAVEL CLINIQUE DU PARC LÉOPOLD à Bruxelles) constituent votre meilleure source d’information à cet effet : ils disposent de tous les vaccins disponibles et peuvent vous donner des recommandations spécifiques pour votre voyage. La plupart des vaccins ne donnent pas d’immunité avant au moins deux semaines après leur administration. Par conséquent, consultez un médecin bien avant le départ. Demandez à votre médecin un certificat international de vaccination (parfois appelé «carnet jaune»), qui énumérera toutes les vaccinations que vous avez reçues.

VACCINATIONS REQUISES ET RECOMMANDÉES

Le seul vaccin requis par la réglementation internationale est la fièvre jaune. Une preuve de vaccination ne sera exigée que si vous avez visité un pays dans la zone de fièvre jaune dans les six jours précédant l’entrée en Inde. Si vous voyagez en Inde depuis l’Afrique ou l’Amérique du Sud, vous devriez vérifier si vous avez besoin d’une preuve de vaccination.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande les vaccinations suivantes pour les voyageurs se rendant en Inde et au Népal (en plus d’être à jour en matière de vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole):

Diphtérie et tétanos adultes Un seul rappel recommandé s’il n’y en a eu aucun au cours des 10 années précédentes. Les effets secondaires comprennent le mal aux bras et la fièvre.

Hépatite A Prévoit presque 100% de protection jusqu’à un an; un rappel après 12 mois assure une protection d’au moins 20 ans. Les effets secondaires légers tels que le mal de tête et le bras douloureux se produisent pour 5% à 10% des personnes vaccinées; pour la B vaccination combinée avec l’hépatite A. Les effets secondaires sont légers et peu fréquents, généralement des maux de tête et des douleurs au bras. Dans 95% des résultats de protection à vie des personnes.

Polio Un seul rappel est requis en tant qu’adulte pour la protection à vie. Le vaccin antipoliomyélitique inactivé est sûr pendant la grossesse.

Typhoïde Recommandé pour tous les voyageurs en Inde, même ceux qui visitent seulement les zones urbaines. Le vaccin offre une protection d’environ 70%, dure de deux à trois ans et se présente en un seul coup. Les comprimés sont également disponibles, mais l’injection est généralement recommandée car elle a moins d’effets secondaires. Des douleurs au bras et de la fièvre peuvent survenir.

Varicelle Si vous n’avez pas eu la varicelle, discutez de cette vaccination avec votre médecin.

Ces immunisations sont recommandées pour les voyageurs de longue durée (plus d’un mois) ou ceux qui sont exposés à un risque particulier (demandez conseil à votre médecin):

Encéphalite japonaise B Trois injections en tout. Booster recommandé après deux ans. Le bras endolori et le mal de tête sont les effets secondaires les plus communs. Dans de rares cas, une réaction allergique comprenant de l’urticaire et un gonflement peut survenir jusqu’à 10 jours après l’une des trois doses.

Méningite Une seule injection. Il existe deux types de vaccination: le vaccin quadravalent donne une protection de deux à trois ans; Le vaccin contre la méningite du groupe C assure une protection d’environ 10 ans. Recommandé pour les randonneurs de longue durée âgés de moins de 25 ans.

Rage Trois injections en tout. Un rappel après un an fournira alors une protection de 10 ans. Les effets secondaires sont rares – parfois des maux de tête et des douleurs au bras.

Tuberculose (TB)

Un problème complexe. Il est généralement recommandé aux voyageurs adultes de longue date de subir un test de dépistage de la tuberculose avant et après le voyage, plutôt que de se faire vacciner. Un seul vaccin donné dans une vie.

Medical checklist :

Recommended items for a personal medical kit:

LISTE INDICATIVE DE MÉDICAMENTS :

Articles recommandés pour un kit médical personnel:

  • Crème antifongique, p.ex. clotrimazole
  • Crème antibactérienne, par exemple mupirocine
  • Antibiotique pour les infections cutanées, p. Ex. Amoxicilline / clavulanate ou céphalexine
  • Antihistaminique – il y a beaucoup d’options, par exemple cetrizine pour le jour et promethazine pour la nuit
  • Antiseptique, par exemple Betadine
  • Antispasmodique pour les crampes d’estomac, p.ex. Buscopam
  • Contraceptif
  • Décongestionnant, par exemple pseudoéphédrine
  • Insectifuge à base de DEET
  • Médicaments contre la diarrhée – envisager une solution de réhydratation par voie orale (par ex. Gastrolyte), un «bouchon» de diarrhée (p. Ex. Lopéramide) et un médicament antinauséeux (p. Ex. Prochlorpérazine). Les antibiotiques contre la diarrhée comprennent la ciprofloxacine; pour la diarrhée bactérienne azithromycine; pour Giardia ou dysenterie amibienne tinidazol
  • Imodium anti diarrhéique
  • Diamox :  (Acétazolamide) est un diurétique favorisant l’élimination urinaire des ions bicarbonates fabriqués en grande quantité par l’organisme lors du séjour en altitude et responsables du mal aigu des montagnes (MAM) et de ses complications. Ce médicament améliore incontestablement l’acclimatation.Pour la majorité des treks, la prise de Diamox est inutile car un schéma de progression raisonnable doit permettre une acclimatation naturelle. Il sera donc réservé, sur prescription médicale, à des sujets ayant des antécédents de MAM malgré une progression correcte, à des circonstances particulières (arrivée d’emblée à haute altitude par moyen de transport), ou au sujet ayant une mauvaise réponse ventilatoire à l’hypoxie dépistée par un test d’effort en hypoxie simulée au cours d’une consultation spécialisée de médecine de montagne.Le Diamox agit en augmentant la réponse ventilatoire au manque d’oxygène, ce qui est utile chez les sujets qui s’acclimatent mal à l’altitude, ou bien en cas d’ascension trop rapide. En général, on n’a pas besoin de prendre du Diamox préventivement en trek car il vaut mieux privilégier une acclimatation naturelle par une montée progressive en altitude. Mais il peut être utile d’en emporter en réserve.
  • Articles de premiers soins tels que ciseaux, élastoplastes, bandages, gaze, thermomètre (mais pas de mercure), aiguilles stériles et seringues, épingles de sûreté et pinces à épiler
  • Ibuprofène ou un autre anti-inflammatoire

INFORMATION EN ANGLAIS :

INDE :

http://wwwnc.cdc.gov/travel/destinations/traveler/none/india

NEPAL :

https://wwwnc.cdc.gov/travel/destinations/traveler/none/nepal